Allergique : n'oubliez pas vos kits d'urgence au frigidaire !

Allergique : n'oubliez pas vos kits d'urgence au frigidaire !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Juin 2000 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 17h02
-A +A

Certaines allergies peuvent être gravissimes, notamment celles qui concernent les aliments (comme les arachides), celles qui sont dues au latex ou encore celles qui sont provoquées par des piqûres de guêpe. Dans ces cas, un choc anaphylactique est à craindre et les patients doivent idéalement toujours avoir sur eux un kit d'urgence, à base d'adrénaline.

Militer pour l'usage généralisé des kits d'adrénaline

C'est probablement pour cette même raison que de nombreux médecins ne disposent pas eux-mêmes d'un kit d'adrénaline dans leur trousse d'urgence. A savoir : les médecins peuvent préférer de pratiquer l'injection en intraveineux pour être encore plus efficace (C'est ce que viennent de conseiller certains urgentistes en complément de la récente publication des "Ressuscitation Council's Guidelines" au plan international).

Ce kit manque aussi dans les mallettes d'urgence des avions et des bateaux. Pire, dans de nombreuses pharmacies il faut le commander car il n'existe pas en stock. La rédaction d'e-sante.net est pour sa part favorable à la généralisation de ces kits dans tous ces endroits, mais aussi dans les lieux de restauration collective, tant le prix des kits est minime et tant ils sont petits. Merci pour vos réactions à cette suggestion que nous publierons !

Demander AnaHelp, le kit remboursé par la Sécurité Sociale

Aujourd'hui, deux kits sont disponibles en France : AnaKit et AnaHelp. AnaKit coûte 105 F. AnaHelp est rembourcé par la Sécurité Sociale et coûte 64 F. Anahelp doit donc toujours être péféré. AnaHelp dispose par ailleurs d'une seringue à butées dosées à 0,25 ce qui permet d'injecter 1 dose chez l'enfant et 2 doses chez le grand enfant et chez l'adulte.

Il faut déplorer le mode d'emploi trop compliqué de ces kits et nous suggérons d'en mettre deux à disposition : l'un à l'extérieur de la boite pour s'informer sans avoir à ouvrir le kit, l'autre dans la boite pour lecture en urgence. N'est-il pas dommageable de devoir ouvrir le kit pour en lire le mode d'emploi et pour apprendre in fine qu'il ne faut pas exposer l'adrénaline à la lumière ? Le document à lire en cas d'urgence devrait être beaucoup plus simple, avec des explications en 3 ou 4 points. Les contre-indications qui sont citées ne sont toutes que relatives en cas de choc anaphylactique. Il conviendrait de le rappeler.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Juin 2000 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 17h02
Source : Sadana A et al. BMJ 2000 ;320 :937. Sheikh A et Alves B. BMJ, 2000 ; 320 : 1441.
A lire aussi
Allergie : quand l'adrénaline sauve ! Publié le 13/03/2006 - 00h00

L'adrénaline est surtout connue comme une conséquence du stress et pour ses effets négatifs sur le coeur, le cerveau… Elle constitue pourtant le médicament n°1 pour le traitement du choc anaphylactique en urgence, ces chocs qui surviennent au cours d'une grave allergie.

Attention aux piqûres de guêpes... Publié le 19/05/2008 - 00h00

Avec le retour des beaux jours, les loisirs pratiqués à l'extérieur s'accompagnent d'un risque de piqûres d'hyménoptères. Bénignes dans la très grande majorité des cas, elles peuvent aussi parfois être à l'origine de réactions allergiques chez certaines personnes.

Plus d'articles