Allergie : la vitamine K1 en cause

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Mai 2006 : 02h00
-A +A
Les produits cosmétiques contenant de la vitamine K1 (phytonadione) étant à l'origine de nombreuses réactions allergiques graves, ils sont désormais interdits. En attendant leur disparition complète des linéaires, mieux vaut bien lire la liste des ingrédients avant tout achat, afin d'éviter tout risque d'allergie à la vitamine K1.

De nombreuses déclarations d'allergies

Depuis 2003, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a enregistré nombre de déclarations décrivant des effets indésirables de nature allergique consécutifs à l'utilisation de produits cosmétiques contenant de la vitamine K1. Coup sur coup, cinq produits incriminés ont été retirés du marché sur demande de l'Afssaps et fait l'objet de messages d'alerte lors des rappels de lots.

Douze effets indésirables allergiques

À ce jour, l'Afssaps a identifié un total de douze effets indésirables résultant de l'emploi de ces cosmétiques contenant de la vitamine K1. Comme l'indique l'Agence, il s'agit d'eczémas de contact du visage ou du corps. « Certains de ces effets allergiques sont considérés comme graves et ont déjà entraîné une hospitalisation, deux gênes sociales importantes et trois eczémas généralisés. »

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Mai 2006 : 02h00
Source : Décision de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé du 8 mars 2006.
A lire aussi
Dermo-cosmétiques : décryptez les étiquettes Publié le 23/03/2016 - 10h58

Le magazine Que Choisir dressait dernièrement la liste des actifs à éviter dans nos cosmétiques. Le test ne faisait référence qu’à peu de marques de dermo-cosmétiques. Ces soins spécifiques sont-ils plus sûrs ou font-ils face aux mêmes problématiques ? L’avis de nos deux expertes.

Allergies alimentaires, une autre assiette Publié le 29/01/2007 - 00h00

Les allergies alimentaires, quatrième problème de santé publique mondial, touchent, en France, près de 4% des adultes et 8% des enfants. Tous les aliments sont susceptibles de provoquer une allergie. Comment manger sans causer de réactions secondaires, allant d'une petite rougeur à une...

Plus d'articles