Affections de longue durée et prise en charge à 100% : pourquoi, pour qui, comment ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 05 Février 2001 : 01h00
Certaines affections, dites de longue durée et reconnues comme telles, peuvent donner droit à une prise en charge de 100% par la Sécurité Sociale. Cette exonération ne concerne bien sûr que les soins directement en rapport avec cette pathologie, mais vous serez ainsi dispensé de la participation à ces frais de santé. Les médicaments dits de « confort » (vignette bleue), normalement remboursés à 35%, peuvent également être pris en charge à 100%.
PUB

Qu'elles sont les maladies de longue durée ?

Ce sont les maladies suivantes, nécessitant un traitement prolongé et une prise en charge coûteuse : · accident vasculaire cérébral invalidant ; · aplasie médullaire ; · artériopathie chronique et évolutive (y compris coronarite) avec manifestations cliniques ischémiques ; · bilharziose compliquée ; · cardiopathie congénitale mal tolérée, insuffisance cardiaque grave et valvulopathie grave ; · déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé et déficit immunitaire acquis grave (SIDA) ; · diabète insulino-dépendant ou non insulino-dépendant ne pouvant pas être équilibré par le seul régime ; · épilepsie grave ; · forme grave d'une affection neuro-musculaire (dont myopathie) ; · hémoglobinopathie homozygote ; · hémophilie ; · hypertension artérielle sévère ; · infarctus du myocarde datant de moins de six mois ; · insuffisance respiratoire chronique grave ; · lèpre ; · maladies chroniques actives du foie et cirrhoses ; · maladie de Parkinson ; · maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé ; · mucoviscidose ; · néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique pur primitif ; · paraplégie ; · périartérite noueuse, lupus érythémateux aigu disséminé, sclérodermie généralisée évolutive ; · polyarthrite rhumatoïde évolutive grave ; · psychose, trouble grave de la personnalité, arriération mentale ; · rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives ; · sclérose en plaques invalidante ; · scoliose structurale évolutive (dont l'angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu'à maturation rachidienne ; · spondylarthrite ankylosante grave ; · suites de transplantation d'organe ; · tuberculose active ; · tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique.

PUB

Comment procéder pour en bénéficier ?

Il suffit de remplir un dossier en collaboration avec son médecin traitant et de l'adresser à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM). Elle sera accordée sur avis favorable du médecin conseil de la CPAM.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 05 Février 2001 : 01h00
A lire aussi
Affections de longue durée ou ALD, quelles sont-elles ?Publié le 17/07/2010 - 00h00

La Sécurité sociale prend en charge à 100% certaines affections de longue durée (ALD). Quelque que 7 millions d'assurés sont concernés. Attention toutefois, cette prise en charge ne concerne que les soins et consultations liées à l'ALD. Les traitements inhérents à d'autres pathologies sont...

Profitez de la vie, évitez la grippePublié le 15/10/2003 - 00h00

Le vaccin contre la grippe est disponible depuis le 23 septembre dans les pharmacies au tarif de 6,28 euros*. Sa composition est identique à celui de l'année dernière. Selon les experts, l'épidémie sera beaucoup plus sévère cette année.

Grippe 2007-2008 : l'épidémie sera relativement forte Publié le 22/10/2007 - 00h00

Selon les projections, la grippe pourrait toucher quelque 4 millions de Français cet hiver, soit deux fois plus que l'année dernière. Il faut donc s'attendre à une épidémie de grippe relativement forte. Les personnes fragiles, ainsi que tous ceux qui ne souhaitent pas se retrouver cloués au...

Vaccin anti-grippe cru 2004 Publié le 22/09/2004 - 00h00

Les vaccins anti-grippe sont disponibles en pharmacie depuis le 21 septembre 2004. Rappelons l'importance et la gratuité de la vaccination pour les personnes de 65 ans et plus et celles atteintes de certaines affections de longue durée. Soulignons également que le vaccin n'étant efficace qu'au...

Plus d'articles