8 trucs à savoir sur l’hygiène intime

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 29 Octobre 2010 : 15h00
Mis à jour le Mardi 14 Avril 2015 : 17h47
-A +A

Dévoiler son intimité et ses petits problèmes intimes n’est jamais chose facile. Voici quelques conseils en matière d’hygiène intime, ce qu’il faut faire et ne pas faire, avec des explications pratiques.

La toilette intime doit respecter certaines règles d'hygiène

Les règles d'hygiène à appliquer au quotidien :

  • Pas de douche vaginale au risque de détruire l’équilibre de la flore vaginale et vulvaire, dont la fonction est protectrice. La toilette intime est uniquement externe.
  • Pas d’excès ! Une toilette intime quotidienne est suffisante, voire deux, une le matin et une le soir. Avec les excès, on risque de fragiliser inutilement cette zone.
  • Attention, pas de gant de toilette ! Ce sont des nids à microbes. Leur utilisation est inutile et risque d’entraîner des infections.
  • Pour la toilette intime, n’utilisez pas de produits particuliers, excepté en cas de problèmes intimes de type irritations ou infections. Dans ce cas, il faut se tourner vers des produits spécialement conçus pour l’hygiène intime, dont le pH est adapté.
  • Les produits antiseptiques ne sont pas indiqués. Un soin lavant doux, comme pour le corps, est adapté en l’absence de tout problème d’irritations ou d’infections.
  • Les irritations et les infections de cette zone intime nécessitent d’en parler simplement, sans tabou, avec son médecin, afin qu’il prescrive le cas échéant un traitement.
  • Pour prévenir d’éventuelles infections, changez de sous-vêtements tous les jours. Pour cette même raison, changez régulièrement vos protections périodiques pendant les règles.
  • Enfin, pour prévenir les risques d’irritation de cette région très fragile, privilégiez les sous-vêtements en coton au lieu du synthétique, et évitez les vêtements trop serrés.

Ces règles d’hygiène intime sont simples et faciles à appliquer. Ce sont de bonnes habitudes à prendre à tout âge et pour toute la vie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 29 Octobre 2010 : 15h00
Mis à jour le Mardi 14 Avril 2015 : 17h47
Source : Congrès Impact Santé, Institut Fournier, mai 2009.
A lire aussi
Irritations intimes : que faire ? Publié le 22/03/2010 - 00h00

Vous êtes sujettes aux irritations vulvaires et vaginales ? Voici quelques conseils pour diminuer ces désagréments et les prévenir. N'oubliez pas que les muqueuses intimes sont des tissus très fragiles qui réagissent facilement à toutes sortes d'agressions, tant chimiques que mécaniques.

Les mycoses vaginales en 4 questions/réponses Publié le 07/04/2015 - 09h54

Entre 10 et 20 % des femmes développent des mycoses vaginales. Ces affections représentent l’un des premiers motifs de consultation en gynécologie. Bénignes, elles nécessitent un traitement simple puis la mise en place de quelques règles d’hygiène pour prévenir les récidives.

Un expert répond à vos questions sur l’hygiène intime Publié le 17/04/2015 - 09h26

Vous avez été nombreuses à poser des questions sur l’hygiène intime. Sans tabou, un expert e-sante.fr, le Dr Catherine Solano, médecin sexologue, y répond.Parmi les plus fréquentes : quel produit d’hygiène intime utiliser ? Peut-on porter des strings ? Quel type de toilette après les...

Plus d'articles