cgelitti
Portrait de cgelitti
Je vais ici vous parler de mon amie Joëlle, condamnée à 10 ans de prison pour viol après avoir subit des viols incesteux de 2 ans à 7 ans. Elle n'a rien fait, pourtant elle a raconté son enfance en se transposant dans sa mère. Le traumatisme a duré plus de 28 ans, lors de conditions de stress importante, elle a raconté son enfance en se mettant à la place de ses agresseurs, avec tous les détails.

Joëlle ayant été élevée dans le viol, elle a vecu comme une coupable pendant 30 ans, elle se rend responsable de ce qui lui est arrivée. Seulement voilà, devant la justice elle fait une coupable idéale. Comment la persistance d'un sentiment de culpabilité peut envoyer en prison. Vous pouvez voir toute l'histoire et laisser un commentaire sur http://cdjc.skyrock.com

Merci de me laisser une piste pour comprendre, une piste pour la sortir de cette injustice.

Les juges nous disent : "Qui a subit, reproduit".

Quel est votre sentiment psychologique sur cette phrase qui me parait loin d'être la vérité.

Merci pour vos commentaires.

J'ai besoin d'avis d'experts sur ce sujet. Laissez moi vos coordonnées en message sur le blog.

Philippe

PUB
PUB