cowboy
Portrait de cgelitti
Souvent on se croit incassable, invulnérable. On veut mordre la vie a pleine dent. Souvent on se dit que la vie c?est réglé comme du papier à musique : on grandit, on va à l'école, on a un boulot, on se marie, on a des enfants et le cycle reprend son cour (c?est beau la nature). Régulièrement je me dis que cela aurait pu être comme ça. Et puis on a les emmerdes de la vie qui viennent se greffer. Ha ! Ça je me doutais bien que ça ne se passerait pas aussi facilement (on apprécie le soleil d'autant mieux qu'a partir du moment où on connaît la pluie).

Moi la pluie je me suis pris une « draché » il y a 14 ans.

A 22 ans et je me croyais incassable et puis un médecin m'annonce que je suis séropositif. Là tout s?effondre. Là je sais que le disque est rayé. La, je comprends que ma vie va changer. Bien sur, on me dira que maintenant ça se soigne bien, que l'on fait sa vie avec le virus comme d'autre font leur vie avec un diabète. Mais personnellement je n'y aie pas cru alors... Alors je ne me suis pas soigné car je me croyais incassable. Et ma vie a suivi son cour... Seulement le mal était en moi et il grandissait, pourrissait. Je ne me rendais compte de rien. Je ne me rendais pas compte que je me fanais. Que je me marginalisais.

Et ça a été le début de la descente aux enfers : j?ai quitté ma famille, vécu dans la rue (ou aux crochets des autres). Bref comme mon sang n'était pas net il fallait que je le sois aussi.

Et puis il y a des rencontres, ces rencontres privilégié avec des gens exceptionnels qui ne restent pas insensibles a ma douleur. Et je remonte la pente, je m?installe dans un appartement, je trouve un boulot, je renoue avec ma famille et ce 10 ans plus tard et je commence à me soigner. Cette, le traitement est arrivé tard mais il est efficace.

Alors la vie reprend, on croit que ça va aller mieux... Tu parles !

1er janvier 2002, ma grande s?ur (la + gde) se suicide, pendaison ! C'est net, sans bavure et sans mot.

Coup de marteau en pleine tête, je ne comprends rien. C?était moi qui était mal et c'est elle qui s'en va. Je n?ai rien vu arriver, je suis KO.

31 janvier 2002, mon grand frère (le + gd) se suicide, pendaison ! C'est net, sans bavure et sans mot.

Nouveau coup de marteau, ma tête est ankylosée, je n?ai plus de larme, pas eut le temps de récupérer

15 mai 2003, mon petit frère (le plus jeune) se suicide, pendaison ! C'est net, sans bavure et sans mot.

Nouveau coup de marteau, ma tête ne sent rien, elle n?est plus la depuis 1 an.

Avril 2004, on m?annonce une hépatite c dans sa forme maligne, 1 injection de viraferonpeg par semaine pendant 1 an. Le viraferonpeg n'est pas sans effet secondaire : suite a une injection je suis cloué au lit avec une simili grippe pendant 3 jours (3 jours par semaine foutus en l?air pendant 1 an), vomissement, diarrhée perte de poids, de poils.

On me fait signer un papier stipulant qu?en prenant un médicament (copégus) je deviens stérile. Je signe, rien a foutre ma semence est pourrit.

Octobre 2004, mon autre grande s?ur se suicide, pendaison ! C?est net, sans bavure et toujours pas un mot.

Mes impressions ? Comment vous répondre ? Peut être par cette question : Une personne évanouie ressent-elle la douleur si je la gifle ?

Cela fait, 3 ans que je ne bosse plus, et 15 jours que je ne sors plus de ma chambre, je reste dans le noir, le noir est rassurant il est sans surprise.

Je n?ai plus la force de pleurer ni même la force d?écouter ceux qui tentent de m?aider.

Je veux le silence

15 médicaments par jours, des effets secondaires (migraine ophtalmique, nausées, douleurs musculaires?) le tout me bousillant le foie.

Ma vie n?est qu?un piège à con. Pas une nuit correcte en 5 ans

Aujourd?hui on vient de m?annoncer une bonne et une mauvaise nouvelle. D?une j?ai une sciatique qu?il va falloir probablement opérer et deux j?ai reçu ma carte d?invalide (où est la bonne nouvelle ?)

Le comble c?est que le suicide n?a jamais été mon truc.

Je n?attends pas de réconfort c?était juste une façon de dire vous avez une sacrée chance alors profitez-en

voilà

c dit......

PUB
PUB

Contenus sponsorisés