cgelitti
Portrait de cgelitti
En réaction à l'article :

Si on réalisait une étude sur la relation entre les piqures d'abeilles et les décés de personnes entre 1 et 35 ans, je pense que le résultat conclurait à l'absence de relation entre cette piqure et le décés d'un patient.

Et pourtant, en cas de terrain allergique, la relation est flagrante.

Pourquoi en serait-il autrement pour cette étude sur le ROR ? Ce n'est qu'une étude statistique, pas une observation ou une recherche clinique de réactions ou d'allergies à un vaccin.

De plus, la population testée n'est pas hétérogène puisqu'elle se limite à une population donnée, dans un coin du globe où le mélange inter-raciale est faible, avec une seule configuration climatique.

Cette question sur le ROR n'est qu'un dialogue de sourds. D'un côté, des patients qui ont remarqué une causalité étrange entre la vaccination et le déclenchement des troubles. De l'autre, des médecins qui viennent de découvrir Excel ou Access et qui dressent des tableaux statistiques entre l'appartion des troubles et la vaccination ou la non vaccination.

Il serait interessant de publier tous les chiffres et de donner en accès libre les valeurs relevées. Je pense que l'on pourrait prouver par la même manière qu'il existe 1 mois dans l'année propice à l'apparition du trouble neurologique, ou qu'une couleur de voiture favorise ce développement !

Franchement, quand fera-t-on une VRAIE étude sur la recherche du facteur déclencheur chez une population ? Ou alors doit-on nier aussi l'existence des maladies isolées ?

Pascal

PUB
PUB

Contenus sponsorisés