cgelitti
Portrait de cgelitti
le 9 Octobre mon compagnon a eu une perforation d un ulcere du duodenum avec péritonite, il s en est tiré de justesse et tout ça pour des anti imflammatoires donnés pour un dos , le médecin n avait fait aucun examen avant! a la suite de ça , pas de chance, le drain mal posé et bouché a laissé tout le liquide empoisonné s infiltré dans les tissus avoisinants de tout le coté droit du corps , de sous le bras jusqu au bas de la fesse. On a eu beau dire au toubif et infirmieres qu il avait mal , on nous a répondu qu il etait douillet et c est la que j ai poussé ma gueulante quatre jours apres car il etait entrain de mourir d une infection généralisée , nocomiales probablement. Ils l ont repasse en urgence sur le billard, lui on fait dix trous de drainage et posé cinq lames de drainage c est tres impressionnant. Ca n empeche qu il a ete entre la vie et la mort pendant trois jours à cause d une erreur d hopital. J ai exigé une chambre seule que j ai eu vu le contexte mais je paye leur erreur. Depuis il est toujours a l hopital , il reste encore deux lames qui coulent et on espere toujours que l infection ne va pas revenir car si les lames sont retirées et se cloisonnent ca peut provoquer à nouveau ... Il a ete tres maltraité , le calmant réclamé ne venait que une heure apres, ou lit ou ménage pas fait . Il a subi des humiliations et comme il dit , ils ne se mettent pas à la place du malade.

Aujourd hui je me suis bataillée pour qu on ne le sorte que quand les lames seront tombées mais les chirurgiens se contredisent , un veut le faire sortir de suite et un autre se range à mon avis prudente.

Ca a ete,tres éprouvant , j habite assez loin et comme je sors d un accident de voiture je prends les transports en commun, je suis exténuée mais la seule satisfaction c est que je pense qu il est sauvé.

Avez vous déjà connu ce genre d ennui avec les hopitaux ?

PUB
PUB

Contenus sponsorisés