Trop de calcul chez nos enfants !

La lithiase urinaire qui mène à  la formation de calcul est une affection rare chez l’enfant, mais qui accuse depuis une dizaine d’années une très forte progression. Rappelons que les calculs sont dus à une cristallisation des minéraux dans les voies urinaires, notamment de l’oxalate et du phosphate de calcium.

PUB

Selon une enquête en Caroline du Sud, le nombre de consultations aux urgences pour calculsurinaires a plus que doublé chez les enfants entre 1997 et 2006. On constate également que des différences selon la race s’accentuent : en 10 ans, la fréquence des lithiases s’est accrue de 41 % chez les Noirs et de 140 % chez les Caucasiens. Les inégalités selon les âges augmentent aussi, avec une fréquence de diagnostic de calcul qui a fortement augmenté chez les jeunes de 14 à 18 ans, moyennement augmenté entre 9 et 13 ans et quasiment identique avant l’âge de 9 ans.

PUB
PUB

Comment expliquer une telle évolution des lithiases chez l’enfant ? Les facteurs environnementaux semblent ici jouer un rôle majeur, et notamment diététiques. L’obésité tout d’abord, qui peut modifier la composition des urines .

Nos apports en certains nutriments sont également modifiés avec notamment moins de calcium, plus de sodium (nous mangeons plus salé qu’auparavant), plus de protéines, mais aussi plus de fructose et de citrate, ingrédients que l’on trouve en abondance… dans les sodas !

En conclusion, cette hausse des calculs chez les enfants pourrait tout simplement être la résultante de nos mauvaises habitudes alimentaires. Commençons par manger moins, moins salé, moins de viande et moins de sodas. En prime, cela préviendrait le surpoids.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 23 Août 2010 : 14h16
Mis à jour le Lundi 23 Août 2010 : 14h17
Source : Sas D.J. et coll., J. Pediatr,.157: 132-7, 2010.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés