Clara
Portrait de cgelitti
Il y a dix minutes, je l'ai appelé pour lui dire que c'était fini. Pourtant, il y a 3 ans, j'ai vraiment cru au grand amour, celui qui rime avec toujours. Et puis, au fil des jours et des mois on apprend a connaitre l'autre, sa famille, et la pour moi ca n'allait plus. trop de deceptions, de rancoeur de ressentiment accumulés et les sentimens qui etaient pourtant si fort, je ne les avais plus. Au final, je ne regrette rien, il m'a enormement apporté, il était toujours la pour moi, on était tout le temps ensemble, certain disent trop... c'est vrai j'étais prete a tout pour lui, si bien qu'un matin en regardant dans la glace, je ne me suis pas reconnue. dess lors j'ai pris des distances, je voulais redevenir moi meme. Ou était la deconneuse d'autrefois qui ne prenait rien au serieux? tres loin, je ne riais plus, je ne voyais plus personne, j'étais une autre. Et puis il y avait ce sentiment de ne plus etre moi, si fort. en prenant mes distances, je me suis aperçue qu'il ne me manquait pas tant que cela, que j'étais libre de rire quand je voulais, libre de m'habiller comme je le voulais, enfin, j'avais ce sentiment d'etre libre, tout simplement. Je regrette de ne pas lui avoir dis ce que je pensais quand je le pensais, on ne s'est jamais disputés, jamais, mais au fil du temps on ne se parlait plus vraiment, plus de discution, des "je t'aime" a tout bout de champs, bref ses mots si lourds de sens sont devenus une banalité, des mots qu'on dit comme cela. Aujourd'hui il souffre enormement, je le regrette. je m'en veux de le faire souffrir, mais en meme temps, je ne veux vraiment pas recommencer. j'y ai cru vraiment. en trois ans les choses changent, la vie nous change. je ne regrette rien de ce que j'ai vecu avec lui, je ne considere pas ces trois ans comme une perte de temps, il m'a vraiment apporté beaucoup de choses. maintenant il ne me reste plus qu'a guerir et me reconstruire. on dit souvent que pour vivre a deux il faut savoir faire des concessions. d'accord, mais pas au detriment de ses sentiments.

aujourd'hui je vous ecris, parce que je ne sais pas comment me reconstruire et oublier le mal que je lui fait. en fait je me sens inhumaine et cruelle, parce que lui il m'aime toujours et parce que je le fait souffrir. c'était le premier, et je l'aimais

PUB
PUB

Contenus sponsorisés