Soumy
Portrait de cgelitti
bonjour à tous,

Voilà qques années que je suis dépressive. Ce qui me gène le plus c'est que tout va bien dans ma vie. J'ai jamais manqué d'amour, et j'ai eu une enfance sans souci. Je pense que la seule "faute de parcours" est d'être beaucoup trop sensible. Bref, aujourd'hui, je ne me soigne pas. Je me contente de m'anesthésier l'esprit avec des anxiolitiques quand les crises d'angoisse sont trop fortes.

Mon souci aujourd'hui, c'est que je ne sais pas où je vais. Je me sens seule, bien qu'entourée. Je n'arrive pas à tenir le meme travail plus de deux mois. Je trouve toujours une bonne excuse pour me mettre au chomage. J'ai pas confiance en moi. Donc je cherche du travail dans des postes qui sont inférieurs à mon niveau de qualification... Ce qui forcement ne me correspond pas. Le travail me fait peur. Me réveiller le matin pour aller travailler est un cauchemard. J'ai l'impression de mourir chaque lundi matin et de revivre le vendredi soir. Les gens me font peur, et m'énervent en même temps. Entendre mes collègues parler de leur petite vie bien tranquille m'irrite vraiment. La simple question : "tu vas bien?" me torture parce que je souffre comme c'est pas possible et que je dois répondre à chaque fois "ça va" alors que je voudrais tant crier que "non çà ne va pas!" ... Mais à quoi bon?

Et puis, il y a ces proches qui vous aiment, à tel point qu'ils voudraient faire comme si tout allait bien. Pour mes parents, je ne suis pas malade. Leur fille ne peut pas avoir "attrapper cette maladie". Non, je fabule, je me trouve des excuses comme toujours. D'apres eux, j'ai juste peur de travailler. Il faut que je me "lance". Il faut surtout que j'arrete de jouer les fénéantes. Et puis si je ne me sens pas bien, c'est parce que je ne fais pas d'effort. Enfin, aux dernières nouvelles, je prendrais même du plaisir à souffrir... qu'est ce qu'une oreille de depressive peut entendre comme conneries, c'est dingue!

Merci de m'avoir lu...

Gros bisouxxx

nohella@hotmail.fr

PUB
PUB