calvi
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

J?ai 58 ans et suis atteinte de fibromyalgie.

Je suis fonctionnaire territoriale depuis 1988. Ayant déjà épuisé mes droits à un congé de disponibilité pour convenance personnelle à la suite d?une 1ère atteinte de la maladie en 1990, je n?ai pas 15 ans d?ancienneté dans ma fonction et ne puis donc prétendre à une mise en retraite.

Depuis juin 2003, je suis en « congé maladie ordinaire ». J?ai demandé plusieurs fois à bénéficier du congé longue maladie : refus systématique (car maladie non reconnue dans le Finistère par la commission médicale départementale et commission supérieure).

Sur les conseils du médecin du travail du Conseil Général, j?ai fait une nouvelle demande au prétexte de dépression : nouveau refus.

Je ne peux prétendre à une invalidité car je n?ai pas obtenu de congé longue maladie.

La seule possibilité que me laisse la DRH est de reprendre le travail au 1er décembre, à temps plein, sans aménagement car il faudrait créer un poste spécial (j?ai une reconnaissance de travailleur handicapé, catégorie B par la COTOREP).

D?autre part, depuis un an je ne verse plus de cotisations retraite étant en disponibilité d?office pour maladie. A 60ans (en octobre 2007), il me manquera 3 ans de cotisations.

- Je voudrais savoir si quelqu?un s?est trouvé être dans la même situation de « non-choix », étant entendu que tous les médecins s?accordent pour dire que je suis inapte à reprendre le travail.

- Y a-t-il des départements qui reconnaissent cette maladie ?

C?est important que je connaissance la jurisprudence pour un éventuel recours devant le tribunal administratif.

Merci à tous ceux qui pourront m'apporter leur témoignage afin d?essayer de débloquer cette situation.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés