5 choses fausses à ne plus croire sur le chocolat
Publié le 12 Octobre 2017 à 13h53 par Nathalie Bednar, diététicienne-nutritionniste

Le chocolat est interdit pour les diabétiques

Les personnes diabétiques doivent constamment surveiller leur glycémie, c’est-à-dire leur taux de sucre dans le sang. Les produits sucrés sont donc à éviter ou à consommer en cas d’hypoglycémie, car ils font grimper la glycémie en flèche. Or, le chocolat, bien que faisant partie des produits sucrés en alimentation, n’est pas si sucré que cela. Mais là encore, tout dépend de sa "couleur".

Le blanc contient 57%* de sucre, le chocolat au lait 51% et le chocolat noir seulement 21%. La raison ? Le chocolat noir est bien plus riche en cacao donc en lipides (42% contre 32% pour les autres types), avec un taux de fibres très intéressant (12,7%, contre 1.2 pour celui au lait et 0 pour le blanc).

L’index glycémique du chocolat noir est donc assez bas, entre 25 et 30 (contre 100 % pour le glucose). Il n’y a donc aucune contre-indication à en consommer chez les personnes diabétiques, à condition de rester raisonnable (1 petit carré à la fin d’un repas par exemple) et de le choisir exclusivement noir.

* Source ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) : table ciqual 2013 des aliments.

La rédaction vous recommande sur Amazon :