Isabelle
Portrait de cgelitti
Bonjour!

J'ai une thyroïdite de Hashimoto diagnostiquée depuis 6 mois mais qui remonte à au moins 2 ans. Elle s'accompagne hélas des "classiques" crises de douleurs aigües de muscles, tendons, articulations, sans parler des baisses sérieuses de moral...et je sais que ce sera à vie!

C'est déjà pas mal d'avoir à vivre avec ça... je dirais que c'est "usant", mais ce qui est pire, c'est le jugement des autres = comme cette maladie ne se VOIT pas, peu de gens admettent qu'on souffre réellement et nous prennent pour des hypochondriaques, avec des réflexions du style "quand tu n'auras plus mal nulle part préviens-nous... on sera contents de l'apprendre!", sous-entendu "tu commences à nous gonfler, tu t'écoutes trop, nous... quand on a mal quelque part on supporte sans rien dire...".En fait ils me font comprendre que je gâche LEUR vie mais surtout, qu'ils ne "m'aiment" pas vraiment. Ces réflexions méchamment ironiques de mes proches ont fini par changer mes relations avec eux, j'en avais trop marre de voir leur air exaspéré quand je disais simplement "aïe" en faisant un mouvement!!! J'ai appris à cacher ma douleur mais je suis totalement indifférente à leurs migraines passagères ou autres, j'en suis venue à me dire que c'est du "chacun pour soi", qu'ils sont bêtes et méchants.

Ah, si j'avais un cancer, là, ils compatiraient... mais cette maladie invisible, bien que prouvée par des analyses, c'est du flanc !!!

Qu'on me dise si je suis folle parce qu'à ce rythme, si je n'y suis pas... je vais le devenir.

PUB
PUB