gymiso

  • VOIR AUSSI :

Avortement : le médicament Cytotec® sera retiré du marché le 1er mars

Publié le 13 fév 2018 à 12h:20

 A partir du 1er mars 2018, le Cytotec® (misoprostol) sera retiré du marché. Après 31 ans de service, le laboratoire Pfizer qui le commercialise a décidé d'arrêter la production. Dans l'intervalle, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) devra s'organiser...

Le Cytotec® dans le collimateur de l'Agence du médicament

Publié le 26 fév 2013 à 14h:16

C’est l’utilisation hors AMM du misoprostol qui pose problème Indiqué dans le traitement de l’ulcère gastrique ou duodénal évolutif et des lésions gastro duodénales induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), le misoprostol a par ailleurs été utilisé de longue date...

IVG à domicile

Publié le 28 juil 2004 à 02h:00

En pratique Les femmes n'ayant pas dépassé 5 semaines de grossesse (7 semaines d'aménorrhée) qui se rendent chez leur médecin ou leur gynécologue se verront prescrire un comprimé de RU 486 (Mifégyne), puis deux jours plus tard, 2 comprimés de Gymiso pour expulser l'oeuf. L'acte...

Pilule abortive : pas d'inquiétude pour les grossesses suivantes

Publié le 10 sep 2007 à 02h:00

IVG chirurgicale et IVG médicamenteuse Il existe deux techniques d'interruption volontaire de grossesse (IVG) : l'IVG chirurgicale, par aspiration, et l'IVG médicamenteuse. La première est autorisée jusqu'à 14 semaines d'aménorrhée (à compter du début des dernières...

Traitement “inversant” les avortements : l’étude stoppée après 3 hémorragies

Publié le 06 déc 2019 à 17h:16

Les femmes qui tentent de contrecarrer les effets d’une prise de pilule abortive peuvent avoir de graves hémorragies, préviennent des chercheurs de l’université de Californie à Davis (UC Davis Health). Ils lancent cette alerte après avoir dû mettre un terme à leur étude sur le traitement...

IVG par médicaments : comment ça se passe ?

Publié le 06 avr 2018 à 17h:02

Près de 212 000 femmes ont interrompu une grossesse non désirée en 2016. Plus de 40 ans après sa légalisation, l'IVG est régulièrement sollicitée par les Françaises, que ce soit à l'hôpital ou en cabinet médical de ville. De plus en plus souvent, il suffit de deux médicaments...