choc toxique menstruel

Choc toxique menstruel : elle a été amputée des pieds à cause de sa cup

Publié le 22 jan 2020 à 12h:11

Après le décès de Maëlle (17 ans) d’un syndrome du choc toxique, le témoignage d’une habitante de Loire-Atlantique alerte sur les graves conséquences de cette maladie des règles. Sandrine Graneau a perdu ses deux pieds et une partie de ses doigts à la suite d’un choc toxique lié à l’utilisation...

Elle meurt à 17 ans d’un syndrome du choc toxique causé par son tampon

Publié le 14 jan 2020 à 12h:26

Maëlle, une jeune fille de 17 ans, a été emportée par un syndrome du choc toxique causé par son tampon hygiénique. Sa mère Laurence s’est confiée sur ce terrible drame afin que d’informer les femmes sur cette maladie rare mais mortelle.  Choc toxique : les médecins ont d’abord pensé...

Coupe menstruelle : mal utilisée, elle peut aussi provoquer des chocs toxiques

Publié le 02 juin 2020 à 16h:44

La DGCCRF a profité de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle pour publier les conclusions de sa campagne de contrôle centrée sur les coupes menstruelles réalisée en 2019. Si l’enquête remarque qu’il n’y a pas de migration de substances chimiques sur les produits analysés, elle...

Tampons : comment éviter le choc toxique ?

Publié le 26 mar 2018 à 17h:42

SCT. Ces trois lettres font partie du quotidien des femmes. Toutes celles qui ont déjà porté un tampon les ont croisées. Trois lettres pour une maladie rare, mais potentiellement grave : le syndrome du choc toxique – aussi appelé choc toxique menstruel. Près de 20 femmes en souffrent chaque...

Canada : une adolescente de 16 ans morte du syndrome du choc toxique

Publié le 29 juin 2018 à 12h:52

L'attente a été interminable pour la famille de la jeune Sara. Agée de seulement 16 ans, la jeune fille a perdu la vie au cours d'un voyage de classe sur l'île d'Hornby, en Colombie-Britannique (Canada). Son corps inanimé a été retrouvé par ses camarades au petit matin, dans...

Syndrome du choc toxique : les tampons bio et la coupe menstruelle ne nous protègent pas

Publié le 23 avr 2018 à 12h:17

Le bio n'est pas toujours utile pour préserver sa santé. Particulièrement s'il s'agit de la santé gynécologique. Par rapport aux tampons standards, ceux arborant un label biologique ne protègent pas plus contre le choc toxique menstruel. C'est la conclusion d'une étude...