mondepropre
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai 21 ans et je suis athlète Haut Niveau en Planche à voile. Le 12 décembre dernier lors d'un test d'effort dans le cadre de mon suivi médical, j'ai fait une 20taine de tachycardie entre 280 et 300 p/min. Mon cardio m'a mis sous bétabloqueur (cardensiel)+ arrêt total du sport.

Suite à ça, j'ai fait des examens, où on a rien trouvé (angio, exploration,IRM).

Depuis j'ai fait d'autres mini crises au repos, du coup mes médecins ont augementé mes doses de cardensiel au fur et à mesures de mes nouvelles crises, auj je suis à 10mg.

Prof Le Blanc et Prof Franck, me conseillent en plus de mes bétabloquants, la pose d'un défibrillateur.

On a pas pu reprovoquer ma tachycardie pendant l'exploration, du coup on n'a pas pu savoir où était le problème et me faire une ablation par radiofréquence.

Mes crises de tachycardies peu fréquentes mais très importantes apparaissent à cause de l'effort physique important et l'émotion (négative ou postive).

J'ai perdu mon père le 24 décembre des suites d'un cancer, j'étais profondément lié à papa, je l'ai suivit jusqu'au bout, il est mort dans mes bras à l'hôpital...je pense que mon problème de santé est fortement lié à cette perte tragique.

Toujour est-il que je ne sais pas trop quoi faire, un défibrillateur à 21 as, l'arrêt de sport de haut niveau??? Je trouve que les médecins ont la main un peu lourde, il n'y vont pas par quatre chemins.

Est-ce que quelqu'un vivrait une epérience similaire à la mienne?

N'hésitez pas à me faire part de vos réactions.

Merci beaucoup.

Sarah

PUB
PUB

Contenus sponsorisés