nano
Portrait de cgelitti
BONJOUR a TOUTES ,TOUS !

ça fait bien lgtps que je suis ce forum, en effet il y a encore qq mois, j'étais comme beaucoup d'entre vous aspiré dans l"infernale dépendance psychologique et physique que crée en générale " tous " les opiacés, et + particulierement , pour ma part, l"heroine et par consequent le subutex.

Pour résumé court au cheminement qui m'a amené a frequenter ces produits on va dire que comme beaucoup de gens j'ai commencé recréativement, " pour la fete " a consommer régulierement de la came et + occasionellement ,coke et mdma..

Et puis un jour , sans meme avoir vu le bout de la queue du diable pointée vers moi , je me suis retrouvé a prendre entre 1 demi et 1G par jour de came.

ET là.... ANGOISSE !!

Mais ce n'est qu'un début ...

Sachez que les 1ers signes et " crises " de manque du début sont du velour et ont le gout d'une pomme d'amour degusté en plein soleil de vacances au mois d'aout a vos 5 ans avec papa et maman.

Excusez pour les metaphores mais ce qui suit est tellement moins rose qu'un peu de douceur ne vas pas etre de trop .

Pas facile de trouver les mots justes et surtout d'organiser un peu le recit ce qui fut les 4 ans de dependance, de malaises, de mal-etre, de mensonges, de degout, de desohonneur et j'en passe !

Mais comme personnelement j'ai toujours refusé l'idée de victimisation ou de rejet sur l'autre de ma situation ,j'en arrete là avec le coté negatif, obscure et destructeur de la dépendance, l'addiction et tout ce qui peut qualifier le fait d'etre en somme ... MALADE !

J'aimerais plutot vous parler du chemin épineux, sinueux, harassant , ereintant qui mene au sevrage et a votre LIBERTE

Donc au debut ,on se dit : "oh ça va ,je gere ,c'est pas si souvent, et puis je sens bien que je suis pas accro, quand j'en prends pas ça va ,mais qd meme j'y pense un peu , mais je gere , t'inquietes cherie je serais jamais dependant de ce truc , mais non les mecs pas de soucis je gere , je gere blah blah blah patati patata...." CONNERIES

1eres quete duproduit,1ers mensonges, problemes

1eres arnaques ,dope de merde, parfois supers plans , dope de dingue, attention OD , vomir en pleine rue, a la maison, degueu, un rail sur des chiottes McDo, degueu!

Tunes gachés ,factures impayées,emprunts bidons, credits a la con.. au secours !

1eres flippes , parano , ça y est J'Y suis .... DANS la MERDE !!

Alors là, plusieurs solutions s'offrent a chacun, et oui le choix est dur !

Car on peut aimer etre accro, vivre pour trouver son G.,frequenter du junk, vivre pour "paraitre" ,superman,se voir+beau+fort, faire 3 jours de teuf sans fatigue, aller taffer sans angoisse, sans ennuis , avoir chaud en hiver enfin vous voyez le genre pour ceux qui sont dedans et pour ce qui lisent ces lignes par curiosité sachez que c'est AUSSI ça d'etre , tox, junk, addict !

Et ça complique d'autant le probleme car celà veut aussi dire que le sevrage type bobo partout, deprime, angoisse, crise au lit, corps en vrac, libido zero, envie de rien, suées et transes non-stop n'est que la face visible de l'iceberg.

OUI ça fait mal ,oui c'est tres déagréable et peux de sensations , douleurs, et sentiments de deprime s'averent etre aussi DURES a supportés pendant la periode de sevrage pure et dure qui suit la derniere prise de produit et qui dure suivant les gens et surtout la gravité de la dependance entre 5 et 15 jours, voire + pour les " vrais vieux junkies "

Certains toubibs ( beaucoup ) , tres mal formés au probleme de toxicomanie vont diront que ce n'est qu'un mauvais moment a passé et on entend meme parfois " ohh c'est comme une grosse grippe vous savez, c'est pas méchant " AARRGGHHLLL !!!

Alors, fuyez vite ce vilain mechant et incompetent docteur qui vit 50 ans en arriere et qui de +, souvent, rebute les tox.. et oui ils sont BEAUCOUP... experiences vecus moult fois pour ma part !!

Donc, si vous etes decidés a vous sevré commencez par une reflexion tres personnelle sans influence exterieure, et qui doit inclure 2 idées fondamentales; a savoir : " suis pret ? " ,et, " en ai-je vraiment envie ? "

Pour ceux qui n'ont juste pas envie ,aucun jugement de ma part, aucune critique, ni moral je respecte vos choix,ou non-choix, vos desirs, votre passé et histoire et j'ai juste a vous dire : faites au mieux, faites gaffe a vous et bon courage... sincerement !

Pour les autres , qui sont parfois les memes ..,

je souhaites juste vous faire part de mon experience perso et peut-etre que certains se reconnaitront dedans ou d'autre auront un declic , ou juste une reflexion sur leur condition,situation, peut-etre meme certains auront la rage, la haine contre moi et celà soulevera un debat, un discours et pourquoi pas ...

Quand donc pour moi meme celà est devenu insuportable, de me voir decrepir, de perdre ma personnalité, ma santé, mon amour, mes amis, ma famille, mon argent, ma LIBETE, j'ai donc decidé de diminuer tres vite ma conso tant dans la frequence que les doses et quantités et me suis aidé quelques temps de subutex a doses minimales afin de ne pas remplacé une addiction par une autre

Pour certains la substition a long-terme peut etre utile voire indispensable mais je trouve que trop de medecins ," eux formées " au probleme , considere la substitution a long-therme de maniere trop systematique et celà pose souvent probleme par la suite pour sortir du sub ou methadone.

Un protocole de soins " pour decrocher" et non substituer de 1 , voire, 2mois pourrait etre tenté + souvent avant d'enclencher pour plusieurs mois , voires souvent quelques années la prise de ce genre de medicament, certes bien utiles mais PAS SANS DANGER !

J'etais arrivé a un moment ou je pensais qu'il me serait IMPOSSIBLE d'en sortir et j'ai meme bien failli abandonner la bataille et accepter fatalement ma condition de toxicomane

Vous remarquerez que j'emploie souvent les mots : tox, accro, dependant, junkie, et n'en déplaise aux plus sensibles... je n'est jamais diminué, amoindri ma situation ni ma condition et l'état de dependance dans laquelle je me trouvais . Les tabous nous frustrent, la

frustration méne parfois aux drogues, alors une fois dedans a bas les non-dits, les demis-mots, soyons conscients de notre ETAT !!!

Une precision a celà.. je ne suis pas seul ET je ne suis pas LE seul, et je sais LES MECS que vos meufs souffrent, soutiennent, compatissent et deviennent souvent CO-Dependantes de notre état

Pensez vous meriter celà et redevenir LEUR homme, qui puissent au moins les regardé droit dans les yeux !!??

J'ai une femme magnifique, forte, intelligente ,sensible, humaine et detail de taille, pour moi, tres belle.

Alors oui, il est vrai que quand j'ai decidé de casser le cercle infernale de la dependance je ne l'ai pas fait pour moi et malheureusement ce n'est pas le cas de tout le monde d'avoir qualqu'un d'aussi magnifique que ma compagne pour trouver l'energie, le jus , le gouache pour ARRETER...

MAIS meme si vous etes seul, largué , paumé, cherchez au fin fond.. tréfond.. de vous memes la petite flamme qui continuer a bruler meme si ce feu est froid, et qu'il est si profond qu'il va falloir en chié pour remonter la pente et sachez que nul effrort n"est vain et que tout tentative est acquise, ESSAYONS !!

Alors ! pour avancer un peux, car je parle beaucoup et le but c'est de vous apporter un peux de force, d'espoir ou juste de compassion je finirais par quelques conseils en vrac :

Truvez votre dose PILE-POIL de substitut, sub ou metha, et ne jamais en prendre pour vous " percher " sinon impossible de CASSER le cercle defonce.

Prenez en le moins longtemps possible en essayant chaque jour de descendre le dosage et de preference avec complicité de votres "BON " toubib cheri.

Parfois sautez une journée de medoc et voyez comment vous réagissez, au pire apres debut de mal-etre vous gobé votre dose et c'est reglé en peu de temps

Ne vous enfermez pas dans un trip post-sevrage ou vous jouez le malade chronique impossible de sortir, d'assumer ses responsabilités, de voir sa famille, ses amis, sentez vous convalescent certes.., mais pas impotent, handicapé , ou ENCORE accro.. vous avez deja fait un enorme travail, et le contact avec la société est tres importante

Essayez de diminuer de 10/100 chaque semaine votre dose de medoc, a ce rythme là vous devez ressentir tres peu la difference et donc ne pas generer de " manque "

Une fois des doses minimes atteintes, genre 0.4mg ou 0.8mg , ( voir equivalence metha ) , essayez tout simplement d'arreter tout du jour au lendemain.

Ne flipper pas.. vous gardez un sub dans la poche et si " ça part en vrille" , il est là votre medoc, et en 2h ce sera reglé.

Quelques habitudes de vie courante peuvent et doivent etre appliquées afin de vous aider a vivre ce putain de sale moment a paaser qu'est la 1ere phase de sevrage :

nourriture:

MANGEZ mais si vous devez vous forcé et que chaque bouchées vous donne la gerbe, vous avez besoin de vitamines, c'est indispensable

DORMEZ meme si les 1eres jours il arive de ne pas fermer l'oeil pendant 4,5 jours et de profiter des 1eres quelques nuits en sueurs avec les jambes qui font du pedalo, ces rares heures de " repos " sont indispensables pour recreer le cycle norma et total desordonné a cause des annees de ' dopage "

SORTEZ : meme si 200 metres vous paraissent etre 5KM avec une jambe dans le platre, forcez vous a un MINIMUM d'exercice, il faut remettre ce corps en action, et chaque effort serant payant et benefique.

HYGIENE; il y a des jours, voire 3 ou 4 jours ou j'aurais bien bouder la douche ou toute acton hygienique dans mon propre interet mais encore une fois NE VOUS CLOCHARDISER PAS !

Meme une douche qui parait impossible a prendre tellement ON EST MMMAALLLL, vous apportera un bien etre et un renouveau certain

En quelques mots,, preservez l'INDISPENSABLE, et sachez que chaque effort, aussi dur soit il a assuré, vous preserve de la .. DECHEANCE.

BON ! Je vous passe 90/100 de ma vie dont tout le monde se fout, mais je pense pas etre né dans un univers de coton, d'harmonie, de coton et de .. faciltés, DONC c'est + dur pour moi de vous ecrire toute cette tartine et surement beaucoup moins dure pour d'autre mais j'espere juste que l'experience de chacun n'eteigne pas chez vous cette petite flamme dont je vous parlais au début.

Pour conclure, si vous aimez la vie, ça va etre tres dur, mais votre vie n'en sera que + forte , intense, pleine d'interets !!

Pour les autres, COURAGE, restez parmi nous et si c'est trop dur, faites le bon CHOIX !!

PEACE, LOVE, et VIVE la LIBERTE !!

Et juste pou elle : TU ES LA MEILLEURE , la + forte, Je T'AIMME TTAAANNTT mon amour !!

JUJU

PUB
PUB

Contenus sponsorisés