david
Portrait de cgelitti
Bonjour :)

J'ai 24 ans, je souffre d'un léger strabisme depuis l'enfance. J'ai été opéré vers l'age de 8 ans, depuis celui ci est très discret, certaines personnes que je côtoie depuis longtemps ne l'ont pas remarqué. Il est un plus visible lorsque je suis fatigué (manque de sommeil), mais j'ai une vision binoculaire, sans correction visuelle (j'ai été opéré au laser, j'étais un peu myope et astigmate). Mes 2 yeux se déplacent en même temps, mon seul gros problème en fait est un angle un peu plus difficile lorsque je regarde vers la droite et que la cible est assez distante...

A la lecture des premières lignes de mon message, certains vont penser que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes... ah, si c?était vrai... malheureusement le strabisme est un mal sournois, mal perçu et très handicapant dans la vie en société.

Je souffre d'un manque de confiance en moi lorsque je suis avec un groupe d'amis, je n'ose pas toujours m'exprimer si les personnes à qui je m'adresse sont dans un angle délicat pour mes yeux (à droite et éloigné). Mais le plus gros problème, ce sont les rapports avec les filles.... pendant un certain temps j'arrive toujours à éviter de me mettre en situation "délicate", elles ne remarquent rien. Le problème c'est qu'il suffit d'une fois, un léger décalage dans la synchro du mouvement de mes yeux et là c?est terminé...

En occultant le strabisme, j?ai un certain succès auprès des filles. J?ai eu plusieurs relations, la plus longue ayant durée 4 mois. A chaque fois les causes de la rupture étaient liées à mon strabisme, directement ou indirectement... j?en ai beaucoup souffert et j?en souffre encore beaucoup aujourd?hui. Seuls ceux qui souffrent de ce mal peuvent comprendre ce que l?on peut ressentir dans ces moments là...

A l?heure actuelle mon seul problème est un souci de mobilité de mon ?il gauche, au niveau du déplacement de la gauche vers la droite. J?ai pris un rdv en janvier avec un spécialiste à l?hôpital Dieu à Paris, j?espère que je pourrai être opéré.

J?aimerais beaucoup rencontrer une fille à Paris qui souffre de la même chose, je n?ose parler de strabisme à personne, ma famille, mon entourage, personne, c?est trop dur. On pourrait se soutenir moralement, partager nos expériences, faire des sorties ensemble... j?ai envie de me sentir « normal » au moins une fois dans ma vie, ne pas me demander en permanence si la personne en face s?est aperçue de mon strabisme et ce qu?elle en pense...

J?espère avoir la chance de recevoir des réponses, vous pouvez me contacter à l'adresse alex438_[at]_noos.fr (remplacez le _[at]_ par le caractère @). :)

Alex

PUB
PUB