Le stérilet hormonal
La contraception orale (pilule) reste la première méthode de contraception en France car elle est efficace, simple d'utilisation et généralement bien tolérée. Cependant, le choix de la patiente ou son histoire médicale peut faire proposer d'autres méthodes. L'efficacité de chaque méthode est évaluée par l'indice de Pearl qui mesure le nombre de grossesse par année pour 100 femmes utilisant cette méthode (à titre indicatif l'indice de Pearl pour la pilule est de 0 à 0.43).
Publicité

Avantages et inconvénients possibles du stérilet

  • Avec le stérilet, plus aucun risque d’oubli comme avec la pilule, et ce pour une durée de 5 ans.
  • Le stérilet diminuant l’importance des règles, il peut être très utile aux femmes ayant des saignements particulièrement abondants et des règles douloureuses. À noter que chez certaines femmes les règles disparaissent totalement.
  • Le dosage hormonal étant plus faible qu’avec une pilule, les effets secondaires le sont aussi. Malgré tout, une prise de poids et de l’acné peuvent survenir.
  • Des douleurs pelviennes, une expulsion du stérilet le premier mois après la pose, très rarement une perforation utérine à la pose du dispositif, et rarement aussi une infection génitale lors de la pose (endométrite et salpingite) sont possibles.
  • Le stérilet empêche les grossesses intra-utérines car l'œuf fécondé ne peut s'implanter dans la cavité utérine, mais il n'empêche pas les grossesses extra-utérines qui se forment dans les trompes.
  • Les contre-indications du stérilet sont, les malformations utérines, les fibromes intra-utérins, les antécédents de grossesse extra-utérine.

La mise en place du stérilet et la surveillance

  • Le stérilet est installé au cabinet du médecin ou du gynécologue (ou dans un Centre de planification et d'éducation familiale) dans les derniers jours des règles ou juste après la fin des règles. C'est en effet la période où son insertion est la plus facile et la moins douloureuse, et où l'on est sûr que la femme n'est pas enceinte. Son insertion est très rapide et peu ou pas douloureuse. Des petites crampes et des petits saignements sont néanmoins possibles après la pose mais une petite anesthésie peut être proposée, notamment aux femmes n’ayant encore jamais accouché.
  • Le stérilet est introduit plié dans le vagin et poussé jusque dans l’utérus où il se déplie.
  • Il se change tous les 5 ans.
  • Le retrait est en principe simple et indolore. Il suffit au médecin de tirer sur le fil attaché au stérilet et dont l’extrémité reste dans le vagin. Le fil ne gêne en rien la sexualité et il n’est pas perçu par le partenaire.
  • Une consultation de contrôle est prévue un mois après, afin de vérifier que le stérilet est bien en place et bien toléré.
  • Le stérilet hormonal coûte dans les 125 euros (gratuit pour les mineures), remboursé à 65 % par l’Assurance maladie.

Guide: 

Publié par Dr Cécile Malartic, gynécologue obstétricien le Vendredi 14 Juin 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 18h39
PUB
PUB