Stérilet au cuivre : quels effets secondaires ?
Publié le 03 Janvier 2019 par Laurène Levy, journaliste santé
Validé par : Dr Odile Bagot, Gynécologie et obstétrique

Stérilet au cuivre : attention aux contre-indications

Outre les fibromes utérins, les règles naturellement abondantes ou l’adénomyose, d’autres circonstances peuvent constituer des contre-indications à la pose d’un DIU au cuivre. Chaque situation est à discuter en personne avec le médecin ou la sage-femme.

Ainsi, le choix d’un stérilet au cuivre est déconseillé :

PUB
PUB

Dans tous les cas, même en l’absence d’antécédent gynécologique, une visite de contrôle est nécessaire six semaines après la pose, puis en général une fois par an. Ces visites permettent de vérifier la position du stérilet et de discuter de la satisfaction apportée ou non par ce moyen de contraception.

Source : Merci à la docteure Odile Bagot, gynécologue à Strasbourg et auteure des ouvrages Dico des nanas et Dico des femmes enceintes (Hachette Pratique) sous le pseudo Mam Gynéco.
DIU - Dispositif Intra Utérin (Stérilet), choisirsacontraception.fr, site géré par Santé Publique France, page consultée le 20 décembre 2018 
Le stérilet, Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), mis à jour le 31 mai 2016