Soucis, déprime, angoisse ... comment la philo-thérapie peut-elle vous aider ?

Alors, finalement, c'est quoi la philo-thérapie ?

Brigitte Aïache : C'est profiter de la richesse de la philosophie pour aller mieux. Philosopher, c’est s’interroger, questionner, déconstruire, mettre en forme, sans jamais s’enfermer dans des réponses trop claires, trop nettes, trop définies.

Penser, c’est s’arrêter, « risquer » de prendre le temps dans un monde où le rythme s’accélère toujours plus. Mais s’arrêter ne signifie pas « ne plus agir », mais « mieux agir ». Prendre le recul nécessaire devant une situation ou un événement afin de l’analyser amène à remettre en question notre relation entre la pensée et l’action.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Interview de Brigitte Aïache, philosophe et philo-thérapeute. Brigitte Aïache consulte au centre Pluralis à Paris.