cocaya
Portrait de cgelitti

Je suis complètement outrée par certains médecins!! J'ai fait toutes les démarches pour suivre un sevrage méthadone en centre hospitalier, j'ai vu tous les gens qu'il fallait: infirmiers, psy. L'infirmier m'a même annoncé que le sevrage se ferait dans la semaine suivante car la chambre prévue à cet effet était disponible. J'étais aux anges car si j'arrivais à me sevrer avant le 15 mars, mon ancienne patronne voulait resigner un contrat avec moi!! Mais le dernier médecin que j'ai vu m'a dit que ça ne fait qu'une seule année de métha que je prends (je précise que j'ai été à la came 2 ans et au sub 8 ans). Alors oui ça ne fait qu'un an mais justement vaut mieux arrêter maintenant, et j'ai quand meme 10 ans de toxicomanie derrière moi!!! Si j'ai envie d'arrêter, pourquoi me met-on des barreaux dans les roues???? Ce médecin est sûre de savoir mieux que moi ce que je veux....J'ai juste envie d'arrêter bordel!!!!!!!

Du coup, je suis allée voir un doc qui m'a filé catapressan, valium, tercian en gouttes, zopiclone et j'essaie de me sevrer seule!!!

Des gens ont-ils déjà réussi à se sevrer de la métha?

Merci de m'avoir lu. Draga.

PUB
PUB