Claudie
Portrait de cgelitti
C'est complètement désemparé que je vous écris, je suis mariée depuis 20 ans. Quand je l'ai connu, je ne me suis pas rendue compte du problème, il était drole, agréable, beau parleur jusqu'au jour où je l'ai surpris boire du ricard au goulot. Il a ensuite fait une cure et a été abstinent pendant 10 ans et un jour, le verre de trop ... il est reparti. à priori, moins fortement mais rien n'est moins sur car il boit en cachette (j'ai trouvé des cannettes de bière, de bouteille ...) et surpris de la même facon à boire au goulot des alcools forts. Je l'ai menacé maintes fois de partir mais je suis restée. Je lui au même trouvé des excuses (son père s'est suicidé quand il avait 17 ans). Après bien des difficultés, nous avons deux adorables enfants de 5ans mais le probleme persiste. En septembre, il est parti faire une cure qui a duré un mois et demi. Suite à ca, son medecin traitant a estimé qu'il était depressif et qu'il ne fallait pas qu'il reprenne son boulot. Il est donc en arret maladie depuis septembre. Mais, patatras, début janvier, je l'ai surpris à reboire. Je ne sais plus quoi faire; il est à la maison toute la journée, il ne fait rien, n'a envie de rien mais par contre, régulièrement, il reboit et JE NE LE SUPPORTE PLUS ; son débit, son excitation ...

Il me dit ne pas boire beaucoup mais dès qu'il a bu, je le sais, il change, il devient volubile, surexcité ... il fait des allers retours dans le jardin (des bouteilles certainement cachées).

Je ne sais plus quoi faire ! Partir !!! on a tellement galéré pour avoir nos enfants que ca me mine pour eux. ET comme je lui dis souvent, tu as de la chance que je sois lache car si j'étais plus courageuse, je partirais . Mais, ce soir, je suis vraiment désespérée et me demande ce que je peux et dois faire.

PUB
PUB