Mythologie
Portrait de cgelitti
Mercredi après midi, je me sens fiévreux.

La soirée est dure, je décide vers 21h, grelottant, de consulter le lendemain.

J'habite Paris.

Le lendemain, dès 8-9h, je me mets en quête d'un médecin qui puisse me prendre dans la journée.

Il m'aura fallu 5 appels pour en trouver un.

Certes, je pouvais attendre de ne plus être malade, aller contaminer mes collègues et clients, etc.

Comment la réforme du médecin traite-t-elle mon cas ?

Serais-je pénalisé de n'aller chez le médecin que bien malade, quand c'est urgent, ou aurais-je justement du aller directement aux Urgences ?

Merci de me répondre, car je n'y comprends rien.

Paf

PUB
PUB