cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour,

en 11/2001, j'ai été victime d'un accident de travail ; une voiture est venue percuter mon camion à l'avant droit alors que je me trouvais sur le marche pied gauche du camion. Le choc très violent a fait pivoter l'avant du camion sur 3 mètres et j'ai été projeté en arrière pour me retrouver sur le sol à quelques mètres de là. Heureusement d'ailleurs que j'étais sur le marche pied, sinon je crois que je ne serais pas là aujourd'hui !

J'ai subi une ligamentoplastie du ligament croisé antérieur du genou gauche. Je ne regrette pas cette opération même si je souffre encore !

Mon gros problème à l'heure actuelle est de faire reconnaître l'imputabilité de cette rupture à l'accident.

J'ai bien sur porté plainte contre la personne qui a fait de moi une victime (je suis sur un poste aménagé donc perte de salaire, j'ai un taux d'invalidité reconnu par mon employeur).

Par contre, le médecin expert auprès du tribunal, ne veut pas reconnaître cette imputabilité tout simplement parce qu'après mon accident, mon genou n'a pas gonflé comme une citrouille (comme il dit). Mon chirurgien lui a pourtant dit que cela arrivait qu'il n'y ai pas d'épanchement rotulien suite à une rupture du LCA.

Je recherche des témoignages de personnes dans le même cas que moi.

Merci et bonne journée à vous

PUB
PUB

Contenus sponsorisés