Sabrina.
Portrait de cgelitti
ça fait du bien de vous lire et de voir qu'on est pas seule, car ce soir, c'est pas le moral.

J'ai 42 ans (pas très jeune, je sais) et fais / faisais 6h de badminton par semaine de façon assez intensive mais sans compétition.

Il y a un mois en jouant, le genou a lâché. Enorme douleur, craquement (mais caché par mes cris :-). Direction les urgences : rupture du ligament interne, 15j d'immobilisation et tout devrait rentrer dans l'ordre ...

Pour plus de sureté, je consulte un médecin spécialiste des traumas sportifs, qui pour la moitié de son tps s'occupe de sportifs pro. Après manipulation (pas d'IRM)nouveau diagnostique : en plus du lig interne, le LCA est rompu. 1 mois d'attelle qui se termine, suivra du kiné et après il faut voir (qu'il dit le médecin). C'est là que ça coince. Si j'étais footballer pro, on opèrerait tout de suite. Pas dans mon cas.

J'ai beaucoup lu sur le sujet, j'ai pas trouvé de cas de reprise de badminton sans opération. Vu mon âge, j'ai pas vraiment le tps d'attendre. En plus, enseignante, j'aimerais faire la rentrée sept 07, sans souci d'opération.

J'ai rendez-vous la semaine prochaine. Je veux dire au médecin que je veux me faire opérer, mais j'ai peur de sa réaction.

Qu'en pensez-vous ? Qu'est-ce que je dois faire ? Quels arguments lui donner ? Existe-t-il des cas de reprise de badminton (et autre sport pas très calme) sans opération ? Please, help-me !

PUB
PUB

Contenus sponsorisés