Nez qui coule : 3 causes possibles

Suite à des soins dentaires Le syndrome grippal n’est pas la seule raison au nez qui coule. Il existe bien d’autres causes très variées. Par exemple, suite à un plombage dentaire, un champignon peut se développer dans la cavité nasale, car cet environnement chaud et humide lui convient parfaitement...

Vidéo associée: 

Suite à des soins dentaires Le syndrome grippal n’est pas la seule raison au nez qui coule. Il existe bien d’autres causes très variées. Par exemple, suite à un plombage dentaire, un champignon peut se développer dans la cavité nasale, car cet environnement chaud et humide lui convient parfaitement. Cela entraîne un écoulement nasal. Plus rare, une tumeur des sinus peut expliquer des écoulements parfois sanglants qui justifient une consultation sans délai. Enfin, une sinusite peut être due à la présence de kystes ou de polypes. Des origines très diverses Une allergie est parfois responsable de rhinites désagréables qui perdurent. Une inflammation des sinus peut être due à la présence d’un corps étranger. Enfin, les femmes enceintes se plaignent fréquemment d’avoir le nez qui coule, notamment au cours du dernier trimestre de la grossesse. Les hormones sont la cause de la rhinite de grossesse.