gaspard62
Portrait de cgelitti

bonjour, mon mari est malade alcooique il est jeune 30 ans

j'ai le choix de le quitter ( nous avons des enfants ) ou de le soutenir de l'aider a se soigner. regulierement etant moi meme fragile je souffre de cette violence non verbale et de cette absence hebdomadaire dans notre foyer. on m'a conseiller de ne rien dire ce qui n'est pas dans mon temperament. on m'a conseiller de ne rien attendre ni meme lui le soir et de me taire. je peux faire ce genre d'effort; on va se faire aider a l'exterieur mais je doute que de ne rien dire change les choses.

est ce la une vrai et bonne solution? moi je pars du principe que qui ne dis rien conscent. dois je l'accepter et accepter sa maladie?et accepeter que ca dure? ou son les limites a ne rien dire? la violence bien sur mais quelles sont les autres?

je suis jeune j'ai envie de vivre bien de rigoler de sortir sans me prendre au serieux parce que l'alcool est partout. je suis malheureuse et j'aimerai que mes enfants ne souffrent pas. ils sont petits. et eux doivent se construirent dans de bonnes conditions. l' amour a des limites a celle de la betises. j'ai peur de traumatiser nos enfants.

dois je me taire pour de vrai ne rien dire?? quelles osnt les limites?? merci pour vos reponses avis et temoignages

c'est la 1 ere fois que je poste un message sur un forum et vraiment j'ai besoin d'avis sur la question que je connais si mal

PUB
PUB

Contenus sponsorisés