Que faire et ne pas faire en cas de brûlure ?
© getty

En cas de brûlure, pratiquez rapidement le « cooling »

Le cooling est une méthode consistant à refroidir la zone brûlée de manière à empêcher la chaleur de diffuser aux tissus profonds, la brûlure de s’étendre et la douleur de s’intensifier. La technique est simple, il suffit de faire couler de l’eau fraîche surla zone brûlée.

Publicité
Publicité
  • Cette eau doit être propre, mais pas spécialement stérilisée. Aussi, l’eau du robinet convient très bien.On peut aussi utiliser une pomme de douche ou un tuyau d’arrosage.

  • L’eau ne doit pas être trop froide. Une température de 10 à 25° convient bien, l’idéal étant 15 à 18°.

  • L’eau doit couler sur la blessure pendant 10 à 30 minutes. Cela paraît long, mais c’est la durée nécessaire pour évacuer le maximum de chaleur.

  • Le jet ne doit pas être dirigé directement sur la brûlure, mais au-dessus, de manière à ce que l’eau ruisselle sur la zone atteinte.

On peut retenir la formule de 3 fois 15 : 15° (pour la température de l’eau), 15 minutes (pour la durée), 15 cm (distance à laquelle l’eau doit arriver pour ruisseler).

Attention, la zone brûlée doit être refroidie, mais pas la personne qui pourrait souffrir d’hypothermie. Ne pas l’exposer au froid.

Brûlure : les précautions pour un cooling efficace et sans danger

  • S’ils ne collent pas à la peau, prendre soin d’ôter les vêtements avant de refroidir la plaie.

  • Attention à ne pas continuer le refroidissement si des frissons apparaissent ou si la victime semble avoir très froid.

  • Surélever la zone brûlée si c’est possible (pied, main), afin d’éviter l’œdème.
Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 23 Avril 2012 : 11h28
Mis à jour le Mardi 31 Mai 2016 : 17h51
Source : Le traitement des brûlures. Professeur Astrid WILK, Service de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Plastique Reconstructrice. U. L. P.- Faculté de Médecine Strasbourg - DCEM1 2004/ 2005. Fondation Belge des brûlures. http://www.brulures.be .