chupa
Portrait de cgelitti

Bonjour à toutes et tous

C'est la toute première fois que je discute sur ce genre de forum mais je dois avouer que ma détresse est tellement grande qu'il me faut me libérer de tout ce poids...

Le 11 septembre est une date particulière pour tout le monde, le 11 septembre 2010 est la date à laquelle mon monde s'est écroulé, alors que je partais au mariage de mon amie d'enfance je reçois un SMS de ma mère qui me confirme que mon père, 57 ans, a un cancer du poumon!

Après une grosse inquiétude, de nombreuses nuits passées à penser, à pleurer et à me dire que mon père n'allait peut être pas y survivre je me suis mis un coup de pied aux fesses et j'ai repris goût à la vie, suite à ses séances de chimio les médecins décident de l'opérer pour enlever tout ou partie du poumon gauche car il a très bien réagi au traitement.

Février 2011 - papa est opéré, on lui enlève le poumon gauche entier et une partie des cordes vocales car cellules cancéreuses aussi... D'après les médecins après quelques séances de chimio tout est fini, il entrera en phase de rémission, quel bonheur à l'entente de cette bonne, que dis-je, excellente nouvelle!!!!!!

Avril 2011 - papa a des douleurs au niveau du dos, son médecin traitant (incompétent) diagnostic un lumbago, souffrant atrocement il en parle au médecin en charge de son cancer, dès le lendemain il lui fait passer IRM, scan etc etc... Et le verdict tombe : cancer au niveau de la colonne vertébrale, on se demande quand va s'arrêter cette machine folle! Malgré tout, sachant qu'on peut très bien vivre des années avec un cancer osseux nous gardons espoir, il fait des rayons et une chimio 2 fois plus forte, malade, brulé par les rayons, affaibli, dur dur de voir son père dans cet état surtout quand on sait que c'est une force de la nature!

Malgré tout il se remet doucement et ses derniers résultats sont bons, nous arrivons à partir quelques jours en Alsace fin août, on prend les petits moments de plaisir comme un cadeau, optimiste à souhait, combattant, il s'accroche et ne veut pas que, je cite "cette saloperie le tue" et il fait tout pour que ça n'arrive pas, son médecin lui donne rdv début octobre pour faire de nouveau un IRM...

Hier, 5 octobre 2011 - IRM : tâches sur le foie!!!! Et là je m'écroule, je ne tiens plus, je suis forte devant lui mais quand je suis seule je craque, j'ai pleuré toute la nuit, comment la vie peut-elle s'acharner autant sur une même personne? Comment a-t-on le droit de faire souffrir les gens de la sorte? Comment réagir devant son père qui vous dit les larmes aux yeux "je suis foutu"?

Je ne sais plus quoi penser, je sais que l'épée de Damoclès est au dessus de nos têtes... Alors oui on profite de la vie, le combat contre une telle maladie est tellement difficile que je félicite toutes celles et ceux qui sont comme nous, qui combattent, espérent, rient, pleurent, et gardent la tête haute face à toutes ces maladies!!!!!!!

La vie est un combat qui a ses défaites, mais on ne perd pas toutes les batailles!

PUB
PUB

Contenus sponsorisés