efficace de suite
Portrait de cgelitti
Il y a qq mois nous avons beaucoup soutenu un ami qui avait sombré dans l'alcoolisme alors qu'il n'a que 35 ans. Sa femme bien que souffrant forcement de cet alcoolisme semblait l'entretenir(lui reversait à boire,"l'autorisait" à boire moderement lorsqu'il semblait décidé à arrêter...).

Il y a qq mois il a touché le fond et à accepté de se faire aider. Il est parti en cure d'ou il est sorti un mois plus tard méthamorphosé. Cela fait trois mois qu'il semle avoir repris une vie normale. Quelque chose nous tracasse cependant. A chaque soirée(bal scolaire,manifestation dans notre village...) on le voit un verre de biere toujours à la main. Il se justifie en disant que le médecin l'y autorise et qu'il reprendra ses cachets dès le landemain. Sa femme tient le même discourt. Nous avons tjrs cru que l'abtinence devait être totale et définitive. Y aurait-il une nouvelle méthode qui autoriserait une consommation "sociale" autorisée ? Nous en doutons vraiment . Le pire dans tout cela est que en voulant le soutenir, un fossé s'est crée entre nous . Son épouse distille lentement de petites réflexions qui nous blessent.

Pourrais-je avoir votre avis sur cette demi abstinence. Est-ce possible ?

PUB
PUB