cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes (euh, et tous ?),

Voilà, ce forum est pile ce que je cherche ; je suis une maman-solo de 40a, mon Sam a eu 3 ans fin juillet et papa n'a plus habité avec nous depuis qu'il a 4 mois (visites à peu près régulières sauf cet été, rien depuis le 14 juillet) ; ce grand jeune homme a fait sa rentrée en maternelle, ça fait un mois ; il a été propre (pipi) petit à petit vers juin parce que sa nounou-relais avait en garde son petit copain Marius qui lui, faisait aux toilettes comme un grand, en 1 semaine ça s'est déclenché, et après il a consolidé ; SAUF QUE : retour chez sa nounou habituelle qui avait terminé des vacances mais était déjà bien enceinte et ne se préoccupait plus trop du pot ou des toilettes "oh, la couche le matin (pour attendre le caca sans traumatisme), c'est pas grave, de toute façon il n'est pas prêt, l'école c'est dans trois grands mois...", bref on imagine bien le topo, mon garçon ne s'est plus foulé pour rester propre ; c'était comme la météo, tout variable ; et puis cata, bien sûr, vers le 20 juillet la nounou s'arrête prématurément (elle devait assurer jusque mi-août, ensuite je prenais mon fils en vacances et je gérais directement l'entrée en classe), nounou-relais (très bien) déjà partie en congés, elle, rien d'organisé en crèche, et il a été trimbalé de dépannage en dépannage pendant environ 3 à 4 semaines, bonjour l'ambiance à la maison et les dégats côté caractère ; bingo quand je suis partie en vacances j'ai tout "payé" : colères en tout genre et surtout : «je me fais dessus dès que je suis contrarié» (au départ j'ai mis ça sur le changement de décor, mais je crois que la valse-crèche a beaucoup joué aussi). on a finalement rétabli la propreté éveillée pour la rentrée, je savais qu'il y aurait qq petits accidents à la sieste mais pour les maîtresses ça devait rapidement se tasser, le blabla habituel ; les premiers jours, gros chagrins de séparation, puis il est rentré dans le rythme, mais s'oubliait régulièrement pendant la sieste ; je crois qu'à force, ça lui a mis une pression trop forte parce que depuis jeudi dernier, il se refait tout -mais alors TOUT- dessus ; résultat des courses, ce matin sa maîtresse m'a clairement dit qu'il n'était pas prêt, et je sens l'exclusion arriver à grands pas ! que peut-on faire dans un cas pareil ? (genre négocier une couche pour la sieste ?) je n'ai pas trop envie de le retirer de l'école, il se sert un peu de ça aussi pour récupérer maman pour lui tout seul, j'ai l'impression ; et puis il commence à avoir des petites copines (!) et l'école a globalement l'air de lui plaire (comptines, jeux, etc...) ; je cherche aussi une solution d?accueil pour les après-midi, en me disant qu?hors l?école il sera peut-être un peu plus zen par rapport au pipi au lit pendant la sieste, mais bon je suis assez isolée ; enfin, j?ai pris un rv chez un psy pour voir parce que cette histoire de séparation difficile est peut-être la clef de tout? mais je culpabilise énormément, en me disant que j?ai peut-être trop forcé cet été de mon côté, bref je me sens archi-perdue, et de voir l?état dans lequel se retrouve mon garçon n?arrange rien ! Merci de vos conseils, je reste branchée pour tout lire?

PUB
PUB