Miss-89
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je ressentais vivement le besoin de faire une discussion sur ce sujet, parce qu'on est beaucoup trop nombreuses à être désemparrées, à ne pas en parler, à avoir honte, à angoisser, à se demander pourquoi on a pas de plaisir. Est-ce normal? Suis-je frigide? Est-ce la faute de mon amoureux?

Premièrement, pour toutes celles qui se le demandent, oui c'est normal d'avoir mal, voire très mal les premières fois. Apres une quinzaine de fois, ce n'est plus normal. C'est tout. Essayez les lubrifiants, changez de position, de rythme, de pénis, ce que vous voulez. Mais ne vous acharnez pas. Ça ne sert à rien. Si ça ne marche pas, il faut aller consulter, voir un gynéco ou un généraliste, parlez-en à votre mère, votre copain évidemment, mais ne pensez pas que ça va s'en aller tout seul comme par magie.

Deuxièmement, pour celles qui ont passé outre mon premier point, et qui après un ans, deux ans ou sept ans sont au bout du rouleau, vous cherchez désespérément la formule magique qui sauvera votre vie sexuelle. Parce que vous aimez beaucoup votre copain, mais vous anticipez de faire l'amour parce, même si vous sentez que le désir est la, il disparaît magiquement dès que votre copain baisse les pentalons. Pour celles qui n'ont plus de lubrification, qui se sentent obligé de simuler. Celles pour qui la seule motivation de trouver de nouvelles façons excitantes de faire l'amour est pour que votre copain finisse vite.

Celles qui préfèrent les positions ou vous êtes de dos pour ne pas être obligé de montrer votre visage qui montre la douleur, celles qui crient en faisant l'amour pour lui faire croire que vous jouissez alors que vous gémissez de douleur. Celles qui prennent fort les mains de leur amoureux pour se sentir soutenue, celles qui disent avoir mal à la tête, être menstruées, être fatiguées....Celles qui envient les autres qui parlent d'orgasmes.

Éventuellement, celles qui deviennent frustrées, celles qui briseront leur couple, celles qui se culpabiliserons et qui finiront désespérées à lire tous les forums sur d'autres femmes qui ont mal, qui n'ont jamais eu d'orgasmes, qui ne lubrifient pas, ou qui ne le font plus.

Celles qui pensent que peu importe ce que c'est, ça ne se règlera jamais, celle qui pensent que c'est psychologique.

Pour toutes vous et celles qui se sentent concernées un tant sois peu, par respect pour vous-mêmes et pour votre copain, allez consulter. Peu m'importe que vous soyez étudiante fauchée ou entrepreneure qui n'a pas une seconde à perdre. Si vous êtes pudiques, si vous avez peur de la vérité, si vous n'avez pas d'initiative ou si vous avez honte de vos parties, croyez-moi, plus vite vous saurez, plus vite vous trouverez la paix.

Alors toutes celles qui lisent cet article, ce n'est certainement pas parce que votre vie sexuelle est parfaite! Prenez votre cellulaire et appelez une clinique de santé sexuelle et/ou un sexologue maintenant. Parce qu'un problème physique bénin peut rapidement avoir des répercussions plus graves sur votre moral, votre stress, votre vie de couple, et surtout, votre confiance en vous.

Si j'avais eu quelqu'un pour me dire franchement d'arrêter de chercher des excuses et de jouer les victimes, qui m'avait fait comprendre que même sans le savoir, il pouvait y avoir des facteurs physiques qui se règlaient facilement et qui m'aiderait à me sortir de ce trou d'angoisse, osti que je l'aurais fait plus tôt. Communiquez avec votre copain, c'est le plus important, surtout si c'est le bon. Et s'il est assez fort, il attendra que vous vous sentiez mieux et il vous tiendra la main chez le gynécologue :) C'est beau l'amour, mais pour celles qui comme moi, ne le savaient pas, le sexe aussi, ça peut être beau.

Un dernier conseil: si les médecins disent que c'est psychologique, allez vous chercher 10 autres avis de médecin, jusqu'à ce que vous trouviez celui qui voudra vraiment vous aider.

Bonne chance !

PUB
PUB

Contenus sponsorisés