nini02
Portrait de cgelitti
Je n'ais pas de question à poser mais je voudrais vous faire part de la douloueuse expérience que j'ai vécu à cause d'une erreur aux urgences...

Voilà l'histoire:

En vacances j'ai fait beaucoup de vtt souvent dans la forêt, en rentrant je me suis apercue que j'avais un bouton à la jambe, au début ce n'était rien mais il s'est inflammé et il s'est avéré que c'était une piqûre de tique...

Quelques jours plus tard j'ai commence à avoir des fourmillements, des maux de tête, mal un peu dans le cou, membres en coton, par précaution mes parents m'ont emmené à une maison médicale de garde près des urgences, le médecin à déclaré que j'avais une suspicion de maladie de Lyme il m'a donc envoyé aux urgences pour des examens.

Là-bas j'ai eu tous les examens habituels ET une ponction lombaire en plus car la tique entrainne beaucoup de maladies.

C'est à partir de la PL que tout commence, une neurologue a essayé de me faire la PL, elle m'a piqué deux fois et au bout du compte elle n'a pas réussi à avoir de liquide céphalo rachidien, j'ai eu mal car je n'ais pas eu d'anéstésié locale, on m'a laissé me reposer une heure puis un interne est venu recommencé, il m'a piqué et cette fois à eu du liquide.

Je suis sortie quelques heures plus tard on m'a dit que je n'avais pas de méningite et que j'aurais les résultats de la sérologie pour savoir si j'avais la maladie dans plusieurs semaines ou plus.

Le lendemain j'ai commencé à ressentir d'horribles douleurs dans le dos et la tête dès que j'étais debout ou assise, mais je pouvais encore supporter tout ça, le lendemain je n'ais pas tenue 15min en cours les douleurs étaient insupportables et je vomissait de la bile, mes parents sont venus me chercher et m'ont emmené chez le médecin traitant, là-bas j'ai du attendre et la douleur était infernale finalement le dr nous a accuuillis, je me suis allongée et il a dit que c'était normal que j'avais simplement une réaction post-ponction lombaire. Je devais donc resté allongée pendant 48h.

Pendant ce temps je ne pouvais presque pas manger puisue dès que je me levait je souffrais horriblement, en utilisant ces termes je n'éxagère pas car c'était le cas. Mais parents ont rappellé le dr car ils ne trouvaient pas ça normal, le dr nous a dit de retourner le lendemain aux urgences car il avait arrangé quelque-chose.

Donc retour aux urgences et là on voit un anéstésiste qui nous raconte le source de mes douleurs, en regardant mon dos il se rend compte que j'ai été piqué 3 fois sans anéstésie locale, puis en se renseignant il apprend que j'ai été piqué avec une aiguille beaucoup trop grosse, par conséquent j'avais une fuite microscopique du liquide céphalo-rachidien ce qui entrainnait mes douleurs.

L'anéstésite était très en colère de l'erreur de ces collègues. Mais il a réparé l'erreur qui a été faite , j'ai été emmené en chirurgie, là il m'a prit du sang de mon bras et l'a mit dans mon dos pour combler le "trou" qui entrainnait la fuite du liquide...J'ai dû être perfusée et je suis restée allongé une heure quand je me suis levée c'était miraculeux je n'avais plus mal du tout !

J'ai dû passer la nuit à l'hôpital et le lendemain à part une douleur au dos (ce qui était normal à cause de l'intervention)je n'avais plus aucune douleur, je pouvais resté debout, je me sentais vraiment heureuse de pouvoir faire à nouveau ce que je voulais.

J'étais et je suis toutjours très reconnaissante envers l'anéstésiste!

A cause des bétises de deux médecins j'ai raté une semaine de cours, ce qui m'a beaucoup dérangé car j'ai loupé beaucoup de choses très importantes et surtout car le bac pro que je fais va m'aider dans ma carrière.

Certaines personnes du corps infirmier n'ont pas cru à mon histoire j'espère qu'ici vous me croirez.

C'était important pour moi de raconter mon histoire.

Audrey

PUB
PUB

Contenus sponsorisés