Pratique sexuelle : les dangers du chemsex

Une pratique sexuelle qui favorise les risques de contamination Le chemsex se traduit par la consommation de drogues diverses et variées au cours de rapports sexuels. Assez répandue dans la communauté gay, cette pratique augmente significativement les risques de transmission du sida ou de l'...

Vidéo associée: 

Une pratique sexuelle qui favorise les risques de contamination Le chemsex se traduit par la consommation de drogues diverses et variées au cours de rapports sexuels. Assez répandue dans la communauté gay, cette pratique augmente significativement les risques de transmission du sida ou de l'hépatite B par exemple, puisque les partenaires peuvent partager leur seringue ou oublier de se protéger dans l'euphorie que procure la drogue. Overdose et agression sexuelle peuvent parfois résulter de la pratique du chemsex.Une vie sociale dégradéeSur le long terme, certaines drogues provoquent un réel état dépressif chez le consommateur. La dépendance et la dépression induites par cette pratique du chemsex poussent souvent les adeptes à s'éloigner de leur entourage et à s'isoler.