bonjour
Portrait de cgelitti
J'habite un petit pays où on connait beaucoup de gens, forcément. Et donc les pharmaciens me connaissent.

Je prends de l'imiject depuis peu mais j'ai pris un peu de tout avant de trouver "mon bonheur".

Et la semaine dernière, pour la Xième fois, réflexion désobligeante pour un renouvellement (d'imiject mais j'ai eu régulièrement droit à ça pour les triptans voie orale et les différents traitements de fond + X antalgiques divers et variés).

Je cite : "ENCORE !" (avec un air de reproche qu'on ferait à une petite fille qui a encore écorché son genou.)

On est culpabilisés, soupçonnés d'être des drogués, (nous le sommes mais pas au sens "péjoratif") et bref : je change de pharmacie exrpès pourtant mais des médicaments comme ça ... avec la mémoire des pharmaciens que je suis obligée de voir régulièrement car même en les faisant tous ... j'habite comme j'ai dit un petit pays !

Alors j'ai demandé à mon mari de gérer pour la pharma car je n'ai pas besoin de ça.

J'en ai assez de ces regards + paroles désobligeantes.

Et pourtant ... si je prends deux boites d'imiject par mois, c'est un max.

On m'a même dit il y a un mois environ et q(uasi) texto : "je vous PREVIENS, si vous en prenez trop vous allez vous accoutumer et après on ne pourra plus rien pour vous, faudra pas vous plaindre !".

J'ai dit ça à mon toubib (spé de la douleur) qui a fait une descente dans ladite pharmacie et envoyé une info à toutes les autres pharmacies. Il était hors de lui. Enfin un toubib qui se bouge et se met en pétard pour les migraineux !

Ca n'empêche le "ENCORE !" entendu la semaine dernière ...

Françoise

PUB
PUB