fab de la martinique
Portrait de cgelitti
Et les parents dans tout cela ? N?auraient-ils pas aussi leur part de responsabilité ? Pourquoi en est-on arrivé à une telle situation ?

Ils ont aussi leur part du gâteau, il suffit simplement d?observer ce qui se passe trop souvent à votre table ou bien celle de vos relations. C?est trop souvent l?enfant qui décide de ce qu?il mangera et vous connaissez malheureusement sur quels aliments s?arrêtera son choix. Il n?a absolument rien à voir avec les règles les plus élémentaires de la diététique? Et pour éviter tout conflit à table, les longues discussions sans issue après une fatigante journée de travail, on se retrouve avec des pâtes, moult ketchup, un morceau de poisson pané le tout copieusement arrosé de coca. Pour terminer un yaourt (enfin) et les inévitables desserts sucrés dont la publicité nous matraque régulièrement. Est-ce réellement le bon moyen pour éduquer les enfants à l?alimentation ? Ne parlons pas des restes, de ces parents qui acceptent sans sourciller que leur progéniture entasse quantité de nourriture dans leur assiette pour décréter au bout de quelques secondes qu?ils n?ont pas faim ! Bien sûr, je caricature un peu, mais je ne crois pas être bien loin de la vérité.

Et que deviennent ces mêmes enfants installés à la table du restaurant scolaire, habitués à refuser toute forme de nourriture qui ne correspond pas au standard familial ? L?effet de groupe aidant, comment ne pas comprendre les difficultés de l?employer de restaurant scolaire et sa déconvenue face à ses « gastronomes » intraitables.

Comme dans toute profession, il faut sans doute déplorer l?attitude des personnes qui ne soignent pas leur travail mais sachez qu?il existe encore dans les écoles primaires tout comme dans les collèges, des employés extrêmement consciencieux et qui font de leur mieux.

Dans les restaurant des écoles primaires, on rencontre effectivement du personnel qui n?a pas le cursus d?un cuisinier, mais ne pensez-vous pas qu?avec un peu de bon sens, beaucoup de patience et de courage, il ne serait pas possible de nourrir correctement des enfants et de le donner en plus le goût de la vraie alimentation. Il existe encore des restaurants scolaires où chaque plat est préparé et cuit dans la cantine, avec des légumes livrés par le maraîcher et de la viande utilisée fraîche sans passer par les congélateurs.

Oui, cela existe encore, ce restaurant scolaire est géré par une association privée :

9959 repas à 2,80 euros ont été servi en 2003/2004 et le salaire net mensuel de la personne qui assure la totale préparation de ces repas est de 757,77 euros !!!

Alors de grâce, ayez au moins le courage de respecter ces gens-là et ne prenez pas tout comme argent comptant !

PUB
PUB