christelle
Portrait de cgelitti
Depuis une dizaine d'années maintenant, j'éprouve des crises de panique dans certaines situations. Je ne me souviens pas être comme cela auparavant. Ces moments de panique se ressentent en général dans un contexte identique :

- lors des repas dans le réfectoire de mon travail, car il y fait très chaud, les odeurs, le brouhaha et surtout surtout le regard des autres !

- pendant les courses au moment de la caisse, pareil à cause du bruit, de la chaleur et le fait de se sentir tout petit !

- dans un restaurant avec des personnes que je connais guère (dans le cadre du boulot encore)

- prendre parole devant une assemblée...

- conduire sur l'autoroute...

Bref autant de situations qui m'angoissent et dont je n'arrive pas à surmonter et fait tout pour les éviter par n'importe quels moyens !

Dans ces moments précis, je ressens une grosse angoisse qui se traduit pas des fourmis dans les jambes jusqu'à me sentir bancale, le tête qui tourne, chaud, froid, le coeur s'emballe, la vision est trouble.

Le malaise durera jusqu'à ce je me sorte de la situation, c'est à dire en partant.

Combien de fois, j'ai reposé mon plateau du réfectoire, prétextant avoir un appel hyper important à passer ou autre, pour rebrousser chemin. Et là une fois dehors, le stress retombe et je vais mieux et suis contente d'en être partie.

De même pour l'autoroute que je ne veux plus prendre ! Il y a un an j'ai eu une crise d'angoisse en conduisant. Je ne sais pas comment j'ai réussi à me rabattre sur la bas coté de l'autoroute sans créer un accident. J'ai eu une peur bleue. Mon ami a pris le volant car je n'ai plus voulu conduire. Et depuis j'ai conduit sur l'autoroute qu'une seule fois mais en roulant à 90 ! et en respirant et en chantant pour penser à autre chose. L'horreur ! Pourtant j'étais quelqu'un de "normal" qui n'hésitait pas à prendre l'autoroute pour faire des kms et maintenant je suis handicapée par ça et attends après les autres pour me conduire.

De même aussi pour les cantines, je n'y vais plus et choisis presque mes emplois (je suis intérimaire) en fonction de cantine ou pas. Cela m'handicape aussi puisque je ne peux pas manger avec les équipes et ne leur expliquant pas franchement, il me considère dédaigneuse.

Sans parler de mes idées noires au quotidien. Bref ces angoisses me bouffent la vie et je ne suis pas moi meme à cause d'elle. Je ne sais pas comment faire pour comprendre. Je prends souvent du Lexomil pour me calmer et de l'immovanne pour dormir ! je préfèrerai m'en passer mais je ne vois pas comment...

je me doute bien que ces troubles proviennent du manque de confiance en moi et certainement d'un passage dans ma vie passée (proche ou plus antérieure) qui m'aurait réellement perturbée, mais comment savoir.

Si des personnes sont comme moi et ont trouvé les solutions à leur pb, je veux bien en connaitre la solution. Votre aide me sera bien utile.

Par avance merci à tous.

PUB
PUB