Badr
Portrait de cgelitti
Opéré pour maladie de parkinson, mon état empire

Que faire ? diagnostiqué parkinsonien en 2005 après des tests en 2004 qui n'ont abouti sur rien, j'ai suivi mon traitement normalement (Modopar, Requip, Mantadix) jusqu'en 2008 où, immigration oblige, on me change le Modopar pour le Pro Levocarb. Ça a commencé par une sensation de froid en haut de la fesse droite au niveau presque des lombaires, et un flottement de la jambe droite. Suivi quelques mois après du raidissement de la main droite. Les 4 années jusqu'en 2008 étaient ok puis ça s'est détérioré. Effet retardé des médicaments, insomnies, déprime, etc.

Le 18 janvier, on m'opère d'un côté. le 19 de l'autre, le 21 on installe les pace-makers sous la clavicule. Une semaine de bonheur et puis le cauchemar. J'ai, certes réduit le Réquip de 15 mg à 5 mg, mais la stimulation n'a aucun effet. Les Off se rapprochent, la sensation de froid est de plus en plus tenace et le pire c'est que mon neuro-chirurgien insiste pour que j'aille voir un psychiatre et ne me reçoit plus qu'accompagné de deux autres médecins. Et ce, depuis que j'ai pleuré devant lui en disant que ça ne marchait pas. Aidez-moi, si vous savez quelque chose, si mon cas vous dit quelque chose, est-ce que je peux rentrer en France et poursuivre mes soins en sachant que l'opération a été effectuée au Canada ? Merci de votre soutien.

J'oublie de rajouter la sensation de douleur aigüe dans l'emplacement des électrodes et une déchirure musculaire à l'épaule gauche causée par l'étirement du pacemaker sur le muscle.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés