Olivier

Les feuilles d’olivier (Olea europaea) sont recommandées pour leurs propriétés hypotensive et hypoglycémiante. Elles peuvent être conseillées comme traitement adjuvant du diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant.

Publicité

Les feuilles d’olivier en pratique

Les feuilles d’olivier peuvent se consommer en macération à froid ou en infusion. Compter 10 grammes de feuilles fraîches ou jusqu’à 5 grammes de feuilles sèches pour 150 ml d’eau bouillante, 2 fois par jour. On trouve également les feuilles d’olivier sous forme de compléments alimentaires. La dose quotidienne se situe entre 600 et 1375 mg de poudre de feuilles séchées.

Pour lutter contre lediabète, il est possible d’associer l’olivier avec le resvératrol (polyphénol présent dans le raisin rouge) ou le nopal (figuier de barbarie), excellent hypoglycémiant naturel. En cas d’hypertension, il pourra être accompagné d’ail, hypotenseur et utile en prévention de l’artériosclérose.

Astuces

Pour lutter contre une constipation en dehors de toute pathologie, une cuillérée à soupe d’huile d’olive le soir avant de se coucher.

L’olivier du Maroc ou arganier présente les mêmes propriétés que son cousin l’olivier selon les mêmes posologies et présentations. L’huile d’argan ayant en plus des propriétés hydratantes et antivieillissement, antirides pour la peau.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Mardi 19 Mai 2015 : 15h24
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 15h24
PUB
PUB