calathea
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'écris ici car je me dis que quelqu'un pourrait peut-être m'éclairer sur mon problème de nez bouché.

J'ai 26 ans. J'ai un fort terrain allergique car mes parents et ma soeur souffrent tous d'allergies diverses, et d'asthme. Petite j'ai eu de très nombreux rhumes, bronchites etc été comme hiver.

Biensûr j'ai passé des tests chez un allergologue à 6 ans mais il ne m'a pas trouvé d'allergie.

J'ai fais une désensibilisation générale (une série de piqure) qui m'a effectivement diminué le nombre de rhumes.

Maintenant c'est mon nez qui me joue des tours. Il est souvent bouché, ou alors c'est juste une narine. J'ai plusieurs crises d'éternuement par jours, mais principalement le matin au lever.

Ca s'empire surtout depuis un rhume que j'ai eu l'année dernière. En position couchée, plus question de respirer par le nez. Parfois, il est tellement bouché que je parle du nez. Il est souvent plus facile d'expirer que d'inspirer et parfois l'inverse.

Parfois, miracle, il fonctionne tout à fait normalement (ca ne peut donc pas être une déviation de la cloison nasale). Ca perturbe mon odorat aussi.

Je suis retournée voir récemment un allergologue qui ne m'a toujours pas trouvé d'allergies mais qui m'a conseillé de voir un ORL. J'en ai parlé à mon médecin traitant qui lui campe sur les allergies et l'asthme qui ne m'ont pourtant jamais été confirmés!

J'ai essayé des spray naseaux à la cortisone et d'autres dilatateurs, mais à part me faire éternuer, je ne vois pas d'amélioration (il y aurait du en avoir avec la cortisone non?.

Je constate aussi une évolution vers les bronches car dans certaines positions, ça siffle (ce qui pour moi n'est pas de l'asthme mais simplement la conséquence du fait que je ne puisse plus filtrer l'air avec mon nez).

Je remarque du mieux quand je suis sous la douche, dans le bain (air chaud et saturé d'humidité) ou mieux, en vacances à la mer (effet plus durable: j'ai pu respirer correctement avec mon nez encore une semaine après être rentrée, puis crise d'éternuement monumentale et rebelote)

Volà, j'éspère avoir été assez précise pour que quelqu'un puisse me donner une piste à explorer.

Evidemment mon problème n'est pas si grave mais j'aimerai en connaître la cause.

J'ai lu que la pilule pouvait provoquer des rhinites allergiques. Est-ce qu'elles cessent si on arrête la pilule?

Merci d'avance

PUB
PUB