Moustique tigre : la carte de présence en France

© Istock

Le moustique-tigre est de retour en France métropolitaine. Bien qu'il ne soit pas installé dans toutes les régions, certaines sont touchées plus que d'autres par cet insecte capable de transmettre la dengue ou le chikungunya.

PUB

Attention, le moustique-tigre est de retour. Surtout dans les villes,puisqu'il aime les endroits habités par l'homme. Lorsque l'insecte(Aedes albopictus) s'installe dans un lieu, il ne le quitte plus. Ce qui explique pourquoi il est particulièrement difficile, voire impossible, de s'en débarrasser.

Plus dangereux que le moustique qu'on trouve d'habitude dans le pays, cette bestiole est capable de transmettre plusieurs maladies comme le chikungunya, la dengue et le Zika. Elles provoquent un syndrome grippal et peuvent se compliquer.

PUB
PUB

Arrivé en 2004

C'est pourquoi les régions où l'insecte est présent et se multiplie "sont classées au niveau 1 du plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika", indique le ministère de la Santé. Parmi les départements infestés par le moustique-tigre, aucun n'a réussi à faire diminuer sa population, ni à s'en débarrasser.

Le Sud est le plus touché par cette invasion, avec 30 départements où il est actif. Le premier département à avoir été affecté parle moustique-tigreest celui des Alpes-Maritimes en 2004. Mais quelques départements du nord sont infestées, comme l'Aisne, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. Autour de la capitale, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne sont également touchés

Empêcher la prolifération

Les beaux jours revenant, la vague de chaleur de la semaine passé a "réveillé" les oeufs pondus dans les eaux stagnantes. La chaleur alternée avec la pluie favorise la transformation des oeufs en larves puis en moustiques.

N'étant pas habitués à cet insecte, 59 % des habitants de métropole, interrogés par l'Ifop, ont reconnu pour la plupart qu'ils n'auraient pas le réflexe de le signaler aux autorités compétentes.

Mais si les habitants n'ont pas le réflexe de signaler la présence du mousitque-tigre c'est aussi parce que 43 % des personnes en zone rouge ne savent pas distinguer un moustique d'un moustique-tigre.

Pour empêcher cet insecte de s'installer chez vous, quelques mesures de précaution sont à prendre :

  • Ne pas laisser d'eau stagnante. Videz et retournez les objets (pots, seaux, arrosoirs etc.) laissé à l'extérieur.
  • Installez une moustiquaire sur les plans d'eau stagnante même lorsqu'elles n'ont que quelques millilitres de profondeur. Traitez également vos mares avec du larvicide.
  • Apprendre à reconnaître le moustique-tigre. Il fait environ la taille d'une pièce d'un centime et est noir avec des rayures blanches.
  • Si vous repérez un moustique-tigre, signalez le au site officiel : http://www.signalement-moustique.fr.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 30 Avril 2018 : 11h27
Source : Carte de présence du moustique-tigre (Aedes albopictus) en France métropolitaine. Ministère des Solidarités et de la Santé. 17 avril 2018
Carte du moustique-tigre 2018. Vigilance moustiques. 
S'informer sur le moustique-tigre. Signalement moustique. 
PUB
PUB

Contenus sponsorisés