mhl
Portrait de cgelitti
La fibromyalgie sort de l'ombre peu à peu, et c'est tant mieux. mais cela reste insuffisant. Il y a encore tant de choses à faire. Déjà ne pas rester seul face à ses souffrances de tout les jours, parler, s'exprimer en toute liberté pour continuer d'exister, car pour beaucoup, il n'y a plus de vie professionnelle, sociale.

Trouver du réconfort, de l'amitié, de l'envie.

Avec plusieurs malades, nous venons d'ouvrir un site, car c'est important maintenant d'informer un maximum de personnes,ce combat, il est important pour nous-même, mais aussi pour tous les autres qui ne savent pas.

J'ai 50 ans et depuis 9 ans, j'ai vécu l'enfer à une époque où cette maladie était inconnue. Pour le moment, j'ai pu retrouver l'usage de mes jambes, et la promesse que je me suis faite est de continuer à aller de l'avant, envers et contre tout, parce que je suis moi et que je veux le rester.

Ce sont, nous malades, malheureusement qui feront avancer les choses.

Françoise

www.espace-entraide-fibromyalgie.com

Vivre avec l'espoir que demain ne sera jamais plus comme hier

PUB
PUB

Contenus sponsorisés