marmotte
Portrait de cgelitti
En mal d'enfant, en mal de vivre...

A l?ère où tout semble programmable, contrôlable, maîtrisable, décider d?avoir un enfant devrait être bien sûr chose aisée n?est ce pas ? Or la vie nous montre bien souvent que tout ne dépend pas de notre bon vouloir. En effet , y penser ne veut malheureusement pas dire y arriver. Et, il arrive un moment où l?idée de maternité devient tenace et rien ne l?efface. Cette idée devient obsessionnelle. Puis un sentiment d?intolérance, de rejet, de jalousie puis d?envie nous envahit vis-à-vis de ces femmes enceinte croisées à chaque coin de rue. Ces femmes enceinte jusqu?au cou aperçues dans les transports, puis au travail car oui les collègues de bureau s?y mettent aussi. On dirait qu?elles se sont toutes passées le mot ! Quant à nos amies, qui affichent un bonheur si radieux qu?on culpabilise à mort de leur en vouloir. C?est incroyable ce que l?on se sent seule à ces moments là. Même la compassion de notre conjoint nous est intolérable. Il a beau nous jurer qu?il nous aime pour ce que nous sommes et non pour ce que l?on pourrait lui offrir, nous ne pouvons l?accepter tant nous nous détestons nous même ! Vous devez peut être vous demander pourquoi je parle d?un sujet aussi douloureux que seules les personnes le vivant peuvent en témoigner ? Et bien c?est tout simplement parce que je l?ai vécu à un moment de ma vie !

Et oui, du haut des 6 enfants auxquels j?ai donné la vie, je souhaite vous montrer que les miracles existent!

J?avais 25 ans quand le diagnostic du professeur qui me suivait à l?époque est tombé comme un couperet ! Il m?a en effet dit que je ne pourrai jamais donné la vie. Quelle horreur pour moi qui m?était toujours imaginée entourée d?enfants. Quelle stupeur pour moi qui avait pu tomber enceinte quelques années auparavant sous pilule !!! Était-ce une punition pour celle qui avait décidé de ne point garder un enfant non désiré??? Anéantie, j?étais anéantie !

Puis grâce à une rencontre, j?ai changé de médecin.J'ai d'abord vécu un parcours qui a été traumatisant !Ce à coup de traitement hormonal me déformant. Puis à coup de fausses couches me laissant de plus en plus vide ? Et c?est au moment où mon médecin m?a demandé de faire une petite pause, car nerveusement trop fatiguée, que le miracle s?est reproduit et a tenu !!!Et vous savez quoi, c?est vrai que je n?y pensais pas car étant prise à l?époque par les préparatifs de mon mariage civil. Incroyable n?est-ce pas ?? Pour une femme infertile, vu que j?ai ainsi été recadrée par la suite, je m?en sort plutôt bien non ??J?y ai même pris un tel goût que parfois des personnes se permettent de me demander de me calmer !! Comme si j?étais excitée et quand bien même ,n?est-ce pas un choix qui concerne mon époux et moi-même ???

Alors tout ceci pour montrer à toutes celles et ceux qui sont en mal d?enfant aujourd?hui que c?est certes une expérience douloureuse à vivre ;C?est vrai aussi que le fait d?entendre les gens dire qu?il suffit de moins y penser devient insupportable ... Mais ce qui est sûr c?est qu?il ne faut pas baisser les bras. Comme à aimer me dire ma maman, « c?est Dieu le temps »!

Je me permets de vous demander de continuer à espérer et ce premier cri vous aussi vous l?entendrez. Ce moment unique vous aussi vous le vivrez?

Oui, vous aussi vous poserez le regard sur le visage de votre ange et comprendrez qu?il ne manquait que lui pour enfin séchez vos larmes et vous comblez?

Car ce cadeau d?amour ne vient-il pas de Dieu ? Et nous savons bien que rien ne lui est impossible !

Regardez moi 1,2,3?6 OUAH ! Votre tour viendra

Que dieu vous bénisse !

Matha

PUB
PUB

Contenus sponsorisés