Francine
Portrait de cgelitti
Mon petit témoignage afin de garder confiance :

En décembre 1998 après une visite chez le dermato et analyse du grain de beauté suspect, le verdict d'un mélanome tombe (localisé sur un doigt de pied.

Janvier 1999, opération, exérèse de 3 cm autour du mélanome, analyse des deux ganglions sentinelles détectés au niveau de l'aine.

8 jours plus tard, nouveau verdict, les 2 ganglions sont micro-métastasés

Février 1999, on procède à un curage ganglionnaire iliaque et inguinal, deux autres ganglions micro-métastasés sont identifiés.

On me propose un traitement à l'interféron alpha, dans le cadre d'une étude randomisée, j'accepte mais après 7 semaines de traitement je l'abandonne, les effets sont réellement durs à supporter (sensation de fièvre, douleurs musculaires, perte importante de poids), en riant je dit meme au toubib, que si le mélanome ne me tue pas, son interferon le fera.

Pronostic du cancerologue : 50% de survie à 5 ans.

Nous sommes en 2008, quasi 10 ans déjà, et RAS, pas de récidives, une vie totalement normale.

J'ai eu de la chance, pour le moment, mais il faut y croire, je me souviens être passé par tous les stades de déprime, se voir déclarer un si mauvais pronostic à 34 ans, c'était dur, inimaginable même.

Je pense à tous ceux et celles dans le même cas, accrochez vous, parfois une bonne étoile veille sur nous.

Olivier de Bruxelles

PUB
PUB

Contenus sponsorisés