Virginie
Portrait de cgelitti
Mon mari a subi l'exérèse d'un ganglion situé au-dessus de l'aine.

L'analyse vient de révéler qu'il s'agit d'un mélanome ganglionnaire.Ce serait une métastase d'un mélanome qu'on lui avait enlevé (grain de beauté dégénéré, exérèse large et profonde)il y a plus de 20 ans.

A l'époque on ne nous a pas parlé de mélanome et le chirurgien nous a même dit "qu'il n'avait rien trouvé".

Donc au bout de tant d'années des cellules qui avaient migré se réveillent.

C'est une nouvelle affreuse, tout ce que j'ai pu trouver comme renseignements ne me laisse pas beaucoup d'espoir, et ce qui me rend positivement malade c'est de voir que mon mari, de tempérament plutôt anxieux, prend la chose sans angoisse aucune. Et je suis sûre qu'il ne joue pas la comédie car je le connais parfaitement.

Sachant tout ce que je sais sur cette maladie, je ne lui ai rien dit de mes recherches, je ne voudrais pas lui abattre le moral.

Il doit subir des examens complémentaires le 11 mai et je redoute qu'on lui dise crûment une vérité terrible.

Depuis l'apparition de ce ganglion, il a pris les produits Beljanski et les prend toujours.

Vous tous qui faites l'expérience de cette affreuse maladie, connaissez-vous des cas de longue rémission d'un mélanome métastasé? Je voudrais tant pouvoir le rassurer dans le cas où il réaliserait brutalement la gravité de son mal?

J'ai des crises d'angoisse que je cache. C'est très dur de feindre la sérénité. Je ne trouve de repos que dans la prière.

PUB
PUB