sandrine
Portrait de cgelitti
Mon mari est dépressif... j'ai besoin d'un diagnostic !!

Bonjour à toutes et à tous,

voilà mon mari souffre de dépression depuis presque trois ans. C'est devenu inivable.

Petit résumé : il a 58 ans, a bien vécu, ses deux ex l'ont tompé et l'ont fait souffrir. Il a commencé à déprimer il y a 20 ans (à la suite de son divorce).

C'est quelqu'un d'intellignet, cultivé, travailleur, beaucoup de qualités.

On est ensemble depuis 4 ans, avons un bb, notre amour est très puissant, fusionnel à la base.

Actuellement je pense que les médecins ne font pas le nécessaire, le diagnostic ne dot pas être le bon. Apparemment il aurait une anxio-dépression mais j'en doute. Pour moi c'est beaucoup plus grave.

Je m'explique : j'ai comme l'impression qu'il y a 2 personnes en lui. Le premier c'est celui que j'aime, doux, attentif, qui dit oui à tout pour ne pas me contrarier, il s'applatit, il est comme "soumis", il est sérieux, NORMAL quoi.

Le deuxième je le déteste. Il est tout le contraire : cassant, égoïste, méchant.

Il ne peut pas partir de la maison faire une course et revenir. Si je le laisse sortir tout seul je suis sûre de ne pas le revoir. Il ne donne plus de nouvelles, ne répond pas au téléphone. Il rentre parfois en pleine nuit voire le lendemain quand il dort dans sa voiture.

En général il traine les cafés. Il ne boit pas d'alcool, c'est pour discuter avec les gens. Il aime l'ambiance des cafés et écouter les problèmes des autres.

Du coup quand il est sorti comme ça, je m'inquiète, je passe mes soirées seule à me demander où il est et qu'est ce qu'il fait.

Il ne voit pas d'autres femmes, je suis certaine.

Je l'ai déjà surpris à plusieurs reprises dans des cafés.

Parfois il passe son temps chez des gens, majoritairement le soir.

Il me dit toujours qu'au moment où il s'apprête à rentrer à la maison, il tombe COMME PAR HASARD sur quelqu'un qu'il connait et du coup il en oublie de rentrer. Ou alors il engage la conversation et se fait inviter chez la personne alors qu'il ne la connait meme pas et d'ailleurs qu'il ne reverra jamais car il ne veut pas d'amis.

Le problème c'est que le lendemain il regrette, il déprime. Il dit qu'il va mal, qu'il ne recommencera plus, qu'il m'aime, que ça n'a rien à voir avec moi.

Parfois il m'a dit que c'était une échapatoire pour lui.

Il a été hospitalisé l'an passé un mois mais ça n'a rien donné. Il est sous médicament. Arret maladie depuis un an. Il ne va pas bien. Même si je le laisse à la maison une heure, quand je rentre il a disparu.

Je vis dans l'angoisse de le laisser seul.

Je l'ai déjà vu rentrer bourré et s'est déjà fait mal en tombant. Quand il sort comme ça, je le vois rentrer et constate qu'il est dans sa deuxième phase, il n'est pas le même, il est hors réalité, ne se rend pas compte de ce qu'il a fait, de l'heure qu'il est... Il est détestable. Alors la plupart du temps il se couche et le lendemain quand il se réveille il est redevenu le mari aimant.

Fréquence de ses sorties : une fois par semaine. Quand il va très mal : un jour sur deux.

Peut-être est-il cyclotymique ? En tout cas je voudrais que les médecins revoient leur diagnostic, qu'on puisse enfin mettre un nom sur ce qu'il a.

Il y a des moments où il est normal, il est bien, motivé, plein d'entrain. Donc pour moi c'est déstabilisant.

Je suis retournée chez mes parents un mois car j'en pouvais plus. Il m'a dit de revenir et qu'il allait changer.

Je constate depuis deux semaines que rien n'a changé.

Aidez moi svp, donnez moi votre avis, je me sens seule. J'hésite à partir de nouveau, mais cette fois définitivement.

Moi je l'aime toujours je crois mais quand il est dans l'autre phase (méchante), celui là je le hais.

Je suis plus jeune que lui, mais pas de travail, pas d'argent. Si je pars seule avec mon enfant je sais que je vais galérer. Mais est-ce ça le prix pour ne plus subir cette situation ?

PUB
PUB