jocelyne
Portrait de cgelitti
Hello

Je suis atteinte de cette maladie depuis deux ans, aprés différents examens qui ne relevent qu'une VS et CRP élévée. J'avais le sentiment que je passais pour une personne qui se plaint sans raison apparente. Les douleurs se manifestent par des brulures, des arrachements, des enraidissements et une incapacité à utiliser certains membres.

J'ai rencontré une chiropracticienne qui a évoqué la fibromyalgie. Ce qui m'a bcp rassuré car en lisant les différents articles, je me suis retrouvée dans les symptomes et il n'y a aucun examen qui met en évidence une quelconque anomalie.

C'est une maladie trés invalidante dans les moments de crise, un jour j'ai mal aux épaules, le lendemain c'est mon bras gauche. A d'autres moments, je boite ou encore j'ai une faiblesse musculaire...Tous ces symptomes générent une fatigue et un inconfort allant jusqu'à l'épuisement. Je pleure de douleur mais je crois en ma capacité à ne pas laisser la maladie prend le dessus à défaut de pouvoir compter sur l'entourage. En effet, dans le cadre de mon travail, certains sont compatissants, d'autres me jalousent l'aménagement du poste de travail (dans le cadre d'une reconnaissance de travailleur handicapé) afin d'alléger les douleurs. Bien évidemmment comme c'est une maladie invisible les gens associent tous ces outils comme un luxe. Si je pouvais faire sans cette maladie, le siége ergonomique ou encore le clavier avec des touches souples, je m'en passerais bien. Quel égoisme dans cette société individualiste!!! Je me bats chaque jour pour ne pas avoir des arrêts maladies quitte à être épuisée et craquer le soir quand je rentre chez moi.Heureusment que j'ai un tempérament de battante et j'essaie de remettre les gens à leur place!!!On m'a conseillé d'en parler à mes collègues. Cependant, il y a le revers de la médaille qu'il faut gérer. Cela m'embête de me justifier face à une maladie que je subis et dont j'aimerais me passer.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés