fab0302
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'ai rv le 28 mars a Garches auprès du professeur Judet en vue d'une osteotomie de derotation femorale. J'ai 30 ans et j'avoue appréhender cette intervention. J'ai bien lu tous vos messages. Mais j'aimerais pouvoir en discuter un peu plus avec l'un ou l'une d'entre vous.

A l'âge d'un an et demi, j'avais déjà une hyper rotation interne des hanches. A l'école maternelle, il était fréquent que je tombe car les pieds se marchaient l'un sur l'autre. Bien sur, mes parents ont consulté et j ai du porter des chaussures reliées par une barre la nuit. Puis, j'ai porté des semelles orthopédiques. J'ai toujours eu les jambes en "x". Depuis toute petite, je n'ai jamais pu m'assoir en tailleur. Par contre, cela ne me posait aucun pb de m'assoir entre mes jambes, les fesses sur les talons et les jambes comme une grenouille lol D'ailleurs, je peux encore le faire aujourd'hui !

En mars 2011, j'ai commencé à avoir des douleurs en montant et descendant les escaliers. Puis rapidement après le début de ces douleurs, est apparu un kyste poplité. On m'a alors expliqué que ce dernier était le signe que mon genou était en souffrance. Et qu'il ne fallait pas ponctionner ce kyste car il risquait de revenir. Après le kyste poplité, les tendinites rotulienne et tendinites de la patte d'oie ont fait leur apparition j'ai donc commencé une longue série de séances de kinésithérapie. Nous avons fait du renforcement musculaire et en parallèle, je me suis misé au vélo pour museler le vaste interne. Le genou droit a été le premier a m'enquiquiner ... La pratique du vélo commençait a porter ses fruits quand mi août 2012, alors que je cuisinais, ma rotule gauche m'a "lâche". Verdict de mon médecin traitant: subluxation de la rotule. Le chirurgien orthopedique que j'avais vu en mars 2011 étant en congé , j'ai été voir un de ses confrères. Celui ci me parle alors de "rotation interne du fragment femoral". Il m'explique aussi qu'ayant des pbs depuis la petite enfance, mon pb est sûrement congénital. Ne sachant pas quoi faire de moi, il m'envoie a Strasbourg. La, le chirurgien orthopedique me dit que c est sûrement neurologique ou musculaire. Après avoir passe un electromyogramme, pas de pb de ce côté la. Bref, au final, en novembre, je consulte mon chirurgien orthopedique de mars 2011 qui en regardant la radio des hanches et la télémétrie me dit que j'ai un exces d'anteversion des hanches et qu'il faut envisager cette intervention. Lui même ne peut pas la pratiquer car il ne sait pas faire. Voilà pourquoi, je dois aller a Garches fin mars.

Depuis mi août, je boîte énormément: en fait, quand je marche, ma rotule sort et rentre à nouveau ans son emplacement. On ne m'avait pas tout de suite prescrit de béquille pour me déplacer. Du coup, mon dos en a souffert ... :-(

Le temps passant n'a rien arrange puisqu'a force de prendre plus appui sur mon pied droit, je me retrouve avec une tendinite du tendon d'Achille ... Mon chir m a conseillé d'essayer de marche le plus "normalement possible". Je marche donc avec la jambe gauche tournée vers l'extérieur mais je fatigue vite moi qui était dynamique et ne tenait jamais très longtemps en place, me voilà diminuée ... Pour soulager mes douleurs, je prends de l'ixprim ... Cela soulage certes mais ne résoud pas mon pb...

D'un côté, j'ai hate de voir professeur judet fin mars pour trouver enfin une solution. Et de l'autre côté, il y a de fortes chances que je sois obligée de passer par la case intervention. Et cela ne m'enchante guère ... Surtout qu'il s'agit d'une opération lourde vu ce que j'ai lu et ce qu'on m'a expliqué ...

Merci de m'avoir lu.

Cordialement

PUB
PUB

Contenus sponsorisés